Elialys : une nouvelle SCPI dédiée à l’Europe du Sud

Advenis REIM vient d’annoncer le lancement d’un nouveau véhicule dédié aux marchés immobiliers italien, espagnol, portugais et français. Elialys ciblera en priorité les actifs de bureaux situés dans les capitales et les grandes métropoles du sud de l’Europe.

« Le nom Elialys, issu du grec moderne, fait référence à l’olivier, symbole de paix, que l’on retrouve dans les principaux pays où Advenis REIM investira : l’Italie, l’Espagne, le Portugal, et la France », explique tout de go la société de gestion dans le communiqué annonçant la création d’une nouvelle SCPI dédiée aux marchés immobiliers de l’Europe du Sud.

L’Europe du Sud a la cote

Quatre ans après la création d’Eurovalys, une SCPI principalement investie en Allemagne (voir « Eurovalys, 10eacquisition allemande »), Advenis REIM est donc – la première, cette fois – à lancer un véhicule spécialisé sur une nouvelle zone géographique de la zone euro. Les pays du sud de l’Europe, affirme la société de gestion, « voient leur situation économique et démographique s’améliorer nettement », avec notamment une forte décrue de leur taux de chômage (passé, notamment en Espagne, de 26% à 14,7% entre 2013 et 2018). Advenis REIM n’est d’ailleurs pas la seule à s’intéresser à ces marchés en « recovery ». Plusieurs gestionnaires, spécialisés ou non sur la zone euro, ont déjà commencé à y diversifier leurs investissements ces derniers mois, à l’instar par exemple de Julien Guillemet, le gérant de Pierre Capitale chez Swiss Life AM.

Cibler les bureaux des capitales et des grandes métropoles régionales

Elialys privilégiera dans un premier temps les bureaux situés dans les capitales et les grandes métropoles régionales de France et d’Europe du Sud, celles qui bénéficient « d’une forte croissance depuis la crise économique de 2008 ». Selon Advenis REIM, citant une donnée MSCI Real Estate, la profondeur du marché immobilier tertiaire en Europe du Sud avoisine les 50 Md€, signe « d’un secteur immobilier dynamique et source d’opportunité ». « Paris, Madrid et Lisbonne concentrent à elles-seules près du tiers de la demande placée en Europe », affirme même Jean-François Chaury, directeur général d’Advenis REIM. Répliquant la stratégie mise en œuvre sur Eurovalys, Elialys ciblera en priorité « des actifs avec des locataires de qualité et des baux fermes de longue durée ».

Prix de la part fixé à 1 000 €

Le prix de souscription d’Elialys – SCPI à capital variable, commercialisée officiellement depuis le 15 mai 2019 – est fixé à 1 000 € – pour un minimum de souscription d’une seule part -, et son délai de jouissance au 1er jour du 4mois suivant la réception intégrale des fonds par la société de gestion. Les dividendes potentiels seront versés à un rythme trimestriel. Il est à noter qu’à l’instar des autres SCPI bénéficiant de revenus de source étrangère, et comme le rappelle fort justement Advenis REIM, « le taux de distribution net de fiscalité d’une SCPI investie en Europe est supérieur au taux de distribution net de fiscalité d’une SCPI investie à 100 % en France ». Un argument supplémentaire pour les éventuels souscripteurs…

Frédéric Tixier


A propos d’Advenis REIM(i)

Créée en 2017, Advenis Real Estate Investment Management (Advenis REIM) est la société de gestion des SCPI d’Advenis, groupe indépendant créé en 1995 et coté sur Euronext Paris. Advenis REIM conçoit et gère une gamme de neuf fonds immobiliers (SCPI) à destination d’une clientèle privée et institutionnelle. Ces neuf SCPI à vocation fiscale ou d’entreprise, conçues avec une approche innovante, sont principalement investies en France, en Allemagne et désormais en Europe du Sud. L’offre immobilière d’Advenis REIM se distingue par une maîtrise de la chaîne de valeur immobilière et leur financiarisation au travers des différentes filiales du groupe Advenis. Advenis REIM gère 2 milliards d’euros de fonds immobiliers et financiers en France et en Allemagne au 31/12/2018.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société