immeubleSelon BNP Paribas Real Estate, le montant des investissements en immobilier d’entreprise devrait atteindre 28 Md€ en 2016, pour 24 Md€ déjà engagés à fin novembre. Le secteur de la logistique est le plus recherché, devant les bureaux franciliens. Le commerce, en général, accuse une légère baisse. Le conseil anticipe une baisse des volumes en 2017.

Proche du sommet : le marché français de l’investissement en immobilier d’entreprise ne devrait pas rééditer son exploit de l’an dernier (29 Md€), comme l’annonçait déjà BNP Paribas Real Estate en octobre dernier. Mais il terminera sans doute l’année dans le haut de la fourchette prévisionnelle (28 Md€) envisagée par le prestataire de services immobiliers.

Les bureaux, toujours en tête des actifs privilégiés des investisseurs – L’actualisation des données par rapport à fin octobre ne donne pas lieu à une remise en cause de la hiérarchie des actifs préférés des investisseurs. Ce sont toujours les bureaux franciliens qui dominent la catégorie, avec un volume investi à fin novembre de 12,4 Md€ (+19% par rapport à la même période en 2015), et une projection à 15,5 Md€ à fin 2016. Le marché des bureaux parisiens « QCA » a même doublé par rapport à l’an dernier, et les opérations de plus de 100 M€ représentent « plus de 60% des volumes transactés », constate BNP Paribas Real Estate. En régions, le segment est un peu moins dynamique, mais progresse néanmoins de 14%. BNP Paribas Real Estate anticipe un volume global de 2 Md€.

Les commerces en léger retrait – Côté commerces, le volume constaté sur les 11 premiers mois de l’année accuse un recul de 6% par rapport à la même période en 2015. Mais, explique BNP Paribas Real Estate, « cette baisse s’explique avant tout par un manque de produits disponibles ». Le commerce de périphérie, et notamment le créneau des retail parks « prime », est en revanche en plein essor (1 Md€ investi), ce qui induit une forte compression des taux de rendement de ce type d’actifs (4,75% en moyenne sur 2016, contre 6,60% en moyenne il y a une dizaine d’années). Le conseil anticipe un volume total investi de 4,2 Md€ en 2016, qui situe l’immobilier de commerce « 24% au-dessus de sa moyenne décennale » et lui permet de se situer encore « autour de 16% du volume global investi en France ».

Forte hausse du secteur logistique – L’engouement pour le secteur logistique ne se dément pas. Selon BNP Paribas, les investissements orientés vers ce type d’actifs ont bondi de 71% au 3e trimestre (2,67 Md€), entrainant, là encore, une compression des taux, passés de 6,35% fin septembre 2015 à 5,70% fin septembre 2016. L’hôtellerie, en revanche, continue sa baisse sur l’ensemble de la France (-5,8% depuis le début de l’année), et plus encore dans Paris intra-muros (-16,1%).

Baisse des volumes en 2017 – Pour l’an prochain, BNP Paribas Real Estate anticipe une baisse générale des volumes, dans les principaux pays européens. En France et en Allemagne, le repli devrait avoisiner les 10%, mais s’avérer beaucoup significatif au Royaume-Uni, où le conseil une baisse de l’ordre de 30%…

A propos de BNP Paribas Real Estate(i)
BNP Paribas Real Estate, l’un des principaux prestataires de services immobiliers de dimension internationale, offre une gamme complète de services qui intègre l’ensemble du cycle de vie d’un bien immobilier : promotion, transaction, conseil, expertise, Property Management et Investment Management. Avec 3 800 collaborateurs, BNP Paribas Real Estate apporte à ses clients sa connaissance des marchés locaux dans 36 pays (16 implantations directes et 20 via son réseau d’alliances qui représente, aujourd’hui, plus de 3 200 personnes) avec plus de 180 bureaux. BNP Paribas Real Estate est une société́ du Groupe BNP Paribas.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

 


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *