Immobilier 21 se renforce sur les bureaux franciliens

Les gérants de ce fonds spécialisé sur les foncières cotées de la zone euro constatent que le discours positif des managers des principales SIIC de bureaux franciliens sur l’amélioration des conditions locatives se retrouve, enfin, dans l’évolution de leur chiffre d’affaires. Immobilier 21 s’est déjà renforcé en Foncière des Régions.

Les perspectives sur les bureaux en Ile-de-France s’améliorent. Selon les gérants d’Immobilier 21, tous les indicateurs sont désormais au vert, ou en passe de verdissement.

Indicateurs au vert – La croissance de l’emploi tertiaire affiche un taux de 1,4% en 2016 ; les transactions locatives sont en hausse au 1er trimestre 2017 (+27% sur un an) ; les taux de vacances en baisse (6,3% en Ile-de-France, et 3,4% à Paris intra-muros au 1T 2017) ; et les loyers économiques[1], déjà revenus à leurs niveaux de 2006 (314 €/HT/m²/an à fin 2016, versus 315 à fin 2006), devraient encore s’apprécier, compte tenu de la baisse attendue des franchises sur loyer, toujours d’actualité en dépit d’une relative stagnation au 1er trimestre.

Des publications qui attestent de cette amélioration – Mais ce qui motive encore davantage la décision des gérants d’Immobilier 21 de renforcer l’exposition de leur fonds au secteur des bureaux franciliens, c’est le fait que cette éclaircie a désormais un impact sur les publications des foncières. « Cela fait de 12 à 18 mois que les managements des trois principales foncières de bureaux franciliens communiquent sur une amélioration des conditions locatives, mais c’est la première fois que cela se matérialise dans leurs chiffres de croissance organique », expliquent-ils dans leur dernière lettre mensuelle. Foncière des Régions annonce ainsi, dans son rapport trimestriel du 1T 2017, une progression de +0,8% des loyers bureaux France, à périmètre constant (contre -0,5% en 2016). D’autres foncières, comme Gécina ou Icade, ont elles aussi publié des chiffres d’affaires en hausse sur le secteur bureaux. C’est la raison pour laquelle Immobilier 21 annonce que « suite à ces publications, nous avons renforcé notre position en Foncière des Régions à 6% du fonds (+1,3%) et nous souhaitons encore renforcer notre exposition aux bureaux Ile-de-France ».

A fin avril dernier, Immobilier 21 était exposé à hauteur de 20% au secteur des bureaux, dont 14% en France. Depuis le début de l’année (à fin avril), le fonds affichait une performance de +3,6%, contre +3,5% pour l’indice IEIF Zone Euro (dividendes nets réinvestis).

A propos de Gestion 21(i)
Gestion 21 est une société de gestion entrepreneuriale agréée par l’AMF en juillet 2007 au capital social de 500 000 €. Elle bénéficie à la fois du dynamisme inhérent à sa jeunesse et de l’expérience de ses deux gérants fondateurs : Daniel Tondu et Laurent Gauville, qui cumulent plus de 25 ans d’expérience professionnelle sur les marchés financiers. Gestion 21 a créé deux FCP : Actions 21 et Immobilier 21. Actions 21 est investi en actions principalement françaises de toutes capitalisations. Immobilier 21 est investi en actions de la zone euro sur le secteur des sociétés foncières et immobilières cotées.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Les loyers effectivement payés par les locataires, déduction faite des mesures d’accompagnement (franchises et remises commerciales).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *