Icade joue la carte de l’adaptation permanente pour répondre aux besoins des utilisateurs

SilicParisNordL’avenir se dégage pour Icade qui a franchi avec succès les obstacles de sa fusion avec Silic. Le nouvel ensemble dispose de 2 millions de mètres carrés constructibles.

Après avoir enfin fusionné avec Silic, Icade la filiale de la Caisse des Dépôts aborde 2014 avec confiance. Face aux vents contraires de la conjoncture de l’immobilier de bureaux, Serge Grzybowski estime pouvoir apporter toute la palette de réponses aux besoins de ses locataires avec des loyers allant de 100 à 400 euros au mètre carré annuel. Ses sept parcs tertiaires vont être parmi les grands bénéficiaires de la nouvelle infrastructure de transports qui verra le jour dans le cadre du Grand Paris.

Forte d’un patrimoine de 10,1 milliards d’euros, Icade a vu ses réserves foncières constructibles doubler à 2 millions de mètres carrés constructibles. Si Serge Grzybowski prévient que le rythme de construction dépendra de la demande des clients, et fixe ses objectifs entre 30 et 60 000 mètres carrés par an, la directrice financière de la société d’investissement immobilier cotée (SIIC) Nathalie Palladitcheff met en avant un bilan solide qui permettra de financer ces développements avec moins de contraintes que n’en avait Silic. Icade a d’ailleurs déjà reçu un accueil favorable du marché obligataire en septembre dernier. Pour Nathalie Palladitcheff « notre bilan permet d’assoir nos ambitions ».

Quant aux cessions à attendre, à l’issue de regroupement du nouvel ensemble, elles seront limitées aux actifs non stratégiques définies par les dirigeants d’Icade qu’ils estiment à 7 % du patrimoine, dont les derniers actifs en Allemagne. Cependant, la foncière entend jouer la carte de l’opportunisme en cédant ses immeubles matures au fil de l’eau.

Quant aux rumeurs récurrentes de cession du pôle de promotion immobilière, Serge Grzybowski rappelle qu’il s’agît d’une décision relevant de son actionnaire et qu’à ce jour à sa connaissance aucune décision n’a été arrêtée. En attendant, Icade continue de jouer sur ce métier sur l’innovation et se félicite de succès de son concept Bihome qui permet de construire des logements évolutifs en associant des logements familiaux et des studios permettant de répondre aux besoins intergénérationnels.

à propos d’Icade
Filiale de la Caisse des dépôts, Icade est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) dont la capitalisation boursière est de 5 milliards d’euros.
Ses 10,1 milliards d’euros de patrimoine lui procurent 587 millions de loyers annuels. Son patrimoine comprend 27 % de bureaux, 43 % de parcs tertiaires, 18 % d’établissements de soins et 5 % de commerces. Le solde est constitué d’actifs non stratégiques.

pierrepapier.fr