Frey : hausse du résultat opérationnel au 1er semestre 2015

fond-investissementLa foncière spécialiste de la réhabilitation des centres commerciaux d’entrée de ville annonce une hausse de 26% de son résultat opérationnel courant sur un an glissant. Le chiffre d’affaires est tiré par l’activité promotion.

« Le premier semestre 2015 nous a permis de dérouler notre projet en ligne avec nos objectifs de croissance sur toutes nos activités ». Le commentaire d’Antoine Frey, Président Directeur Général, sur les résultats affichés par son groupe sur les six premiers mois de l’année, est résolument optimiste.

Hausse du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel courant – Les chiffres publiés font effectivement état d’un « dynamisme dans tous les secteurs d’activité ». Le chiffre d’affaires progresse, sur un an glissant, de +75%, passant de 9,2 M€ à 16,1 M€. Cette hausse spectaculaire est toutefois essentiellement imputable à l’activité promotion (7,9 M€, contre 0,6 M€ au 1er semestre 2014), compte tenu de la livraison de deux programmes. L’activité foncière, quant à elle, marque le pas. Les revenus locatifs, à périmètre constant, augmentent de 1,8%. Mais, en raison des cessions d’actifs intervenues depuis le 30 juin 2014, les revenus locatifs du patrimoine contrôlés baissent de 6%, à 7,4 M€. L’activité de gestion d’actifs immobiliers pour compte de tiers, en revanche, continue sa progression (+9%), confirmant la montée en puissance de ce silo supplémentaire dans le modèle économique de Frey. Le résultat opérationnel courant, essentiellement en raison de la forte hausse de l’activité promotion et « à la maîtrise des frais généraux », bondit de 26%, à 4,9 M€ (3,9 M€ au 1er semestre 2014). Le résultat net part du groupe progresse de 13%, à 7,2 M€.

Hausse de l’ANR sur un an, baisse sur six mois – Les ratios financiers du groupe sont moins ardents. L’actif net réévalué[1] par action s’établit à 20,9 €. Ce qui traduit une hausse par rapport au 30 juin 2014 (20,5 €), mais une baisse par rapport au 31 décembre dernier (21,6 €). La société explique cette « progression plus faible que les années précédentes », par «l’impact négatif de l’acquisition des Obligations Remboursables en Actions (pour 15,3 M€, le 20 février dernier) sur les capitaux propres du groupe ». L’augmentation de capital réalisée fin juillet (44,7 M€) limitera encore la hausse du résultat par action, mais pourrait être compensée par la revalorisation des actifs, le patrimoine du groupe ayant d’ailleurs déjà progressé en valeur économique au cours du semestre écoulé. Le ratio d’endettement rapporté à la valeur des actifs (LTV net) subit lui aussi une nouvelle dégradation, à 44,7%, contre 42,2% au 30 juin 2014 et 41,5 % en début d’année 2015.

Perspectives positives – Le groupe poursuit avec succès son ambitieuse stratégie de développement. Après l’ouverture du parc commercial SuperGreen de Terville, le 26 août dernier (parc Certifié Haute

Qualité Environnementale Conception et déployant une surface de 30.000m²), il lancera au second semestre deux projets à Dinard (35) et Amiens (80) d’une surface conjointe de 41.800 m², pour des livraisons respectivement prévues en 2016 et 2017. A l’horizon 2020, précise la société, le portefeuille des projets actuellement développés « devrait représenter une surface totale de 331 000 m2 », pour une livraison attendue sur la période 2016-2019. Soit un investissement total de 652 M€, dont 10 M€ déjà décaissés.

A propos de Frey(i)
Depuis plus de 30 ans, FREY développe des centres commerciaux de plein air de nouvelle génération. Greencenter®, son label phare répond aux tendances de consommation actuelles mêlant shopping et loisirs dans des espaces moins énergivores. Nouveaux projets, extension de parcs commerciaux existants, FREY est également le premier opérateur privé actif dans la requalification des zones commerciales d’entrée de ville, gisement de développement important dans les années à venir. FREY propose ainsi des solutions globales intégrant les fonctions d’aménageur, de promoteur et de foncière de croissance.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Actif Net Réévalué de continuation dilué EPRA (droits inclus)