Forte croissance organique des revenus locatifs de Mercialys

LOGO_MERCIALYSLa filiale foncière de Casino continue de toucher les dividendes de son programme de livraison Esprit voisin. Il a ouvert 117 boutiques en 2012. 

Déstabilisée par le départ successif de son président à la mi-septembre, puis de son directeur général par intérim le 14 janvier, la foncière Mercialys spécialisé dans les galeries marchandes n’en a pas moins délivré une activité soutenue en 2012. Les revenus locatifs s’établissent à 160,4 millions d’euros, en croissance organique de 4,3 %. Près de la moitié de cette croissance trouve son origine dans l’indexation des loyers. Les livraisons intervenues l’an dernier ont eu un impact positif de 3,9 % tandis que celui des cessions a pesé pour 7,3 %. Outre ses loyers Mercialys a pu compter sur 4,9 millions de droits d’entrée et de déspécialisation. Le taux de vacance apparaît toujours faible à 2,4 %. Seul bémol, les cessions se sont établies à 320 millions d’euros affichant un peu de retard sur l’objectif de 500 millions affichés lors du lancement des opérations permettant de faire remonter du cash vers ses actionnaires, à commencer par le groupe Casino. Cependant la foncière indue que 120 millions d’actifs sont en cours de cession très avancées et que 60 millions de cessions supplémentaires sont en cours.

Malgré ces annonces plutôt meilleures que ce que les analystes espéraient le titre a terminé la séance en repli de 0,82 % à 16,83 euros, portant son recul depuis le 1er janvier à 1,87 %

à propos de Mercialys
Mercialys est l’une des principales sociétés françaises exclusivement présentes dans les centres commerciaux. Au titre de l’exercice 2012, Mercialys a enregistré des revenus locatifs pour un montant de 160,4 millions d’euros. Elle détient 117 actifs pour une valeur estimée au 30 juin 2012 à 2,7 milliards d’euros droits inclus. Mercialys bénéficie du régime des sociétés d’investissements immobiliers cotées (« SIIC ») depuis le 1er novembre 2005 et est cotée sur le compartiment A d’Euronext Paris sous le symbole MERY, depuis son introduction en bourse le 12 octobre 2005.
Le 15 janvier 2012 au cours de 16,83 euros, sa capitalisation boursière ressort à 1,55 milliards d’euros.

Pierrepapier.fr