FDR dégradée par Morgan Stanley

Le titre de la SIIC Foncière des Régions a pris hier la lanterne rouge du SRD le la Bourse de Paris avec un recul de plus de 5%. Il accuse le coup de l’abaissement de l’opinion de Morgan Stanley sur  ce titre. Dans le cadre d’une étude sectorielle sur les foncières européennes, Morgan Stanley a baissé son conseil sur Foncière des Régions de « pondération en ligne » à « sous-pondérer ». L’objectif de cours chute également de 61 à 45 euros.

« Nous estimons que le risque de correction de la valeur foncière moyenne augmente et qu’une certaine faiblesse toucherait aussi le segment du « haut de gamme », en raison de la raréfaction croissante de la dette disponible », indique les analystes de la banque américaine.  En conséquence, Morgan Stanley a abaissé les valeurs d’actif net des sociétés foncières, qui détiennent et gèrent des actifs immobiliers, et nombre d’objectifs de cours.

D’autres SIIC sont également revues à la baisse, comme Klépierre qui passe de « pondération en ligne » à « sous-pondérer », la cible revenant de 23 à 19 euros, et Gecina qui passe de « surpondérer » à « pondération en ligne », l’objectif baissant de 82 à 61 euros. Seule Unibail-Rodamco reste à « surpondérer » parmi les SIIC parisiennes suivies par  Morgan Stanley.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC