La SCPI investie sur le marché immobilier allemand lancée en juillet 2015 par Advenis Investment Managers va proposer le versement d’un complément de dividende à ses actionnaires. Si cette résolution est adoptée, Eurovalys affichera un rendement de 4,5% dès son 1er exercice. Le marché des bureaux allemands, sur lequel elle intervient, reste porteur.

Alors que BNP Paribas REIM s’apprête, elle-aussi, à lancer une SCPI dédiée au marché de l’immobilier d’entreprise allemand, Eurovalys, une SCPI lancée sur ce créneau en juillet 2015 annonce ses premiers résultats.

Dividende annuel cible de 45 euros par part – Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont encourageants. Au terme d’un an et demi d’existence, la SCPI gérée par Advenis Investment Managers affiche une capitalisation de plus de 57,5 M€ – une forte collecte qui l’a conduite à augmenter dernièrement son capital social à 200 M€ – et un patrimoine constitué de 4 actifs situés à Francfort, Cologne, Wolfsburg et Brême, pour une valeur totale de près de 55 M€[1]. Après avoir distribué 4 acomptes de 10 euros chacun au cours de l’exercice, tout en prévoyant déjà le versement d’un complément de dividende, la SCPI vient de préciser le montant de ce « bonus » annuel. Celui-ci s’établira à 5 euros par part, sous réserve de l’approbation de cette résolution par la prochaine Assemblée Générale annuelle des actionnaires. Son adoption porterait le total des distributions à 45 euros par part, soit un rendement net d’impôts étrangers et de prélèvements sociaux et fiscaux de 4,5%.

Un marché de l’immobilier d’entreprise allemand très actif – Eurovalys intervient sur un marché très actif. Selon la dernière étude publiée par BNP Paribas Real Estate – dont, on l’a dit, la division gestion d’actifs s’intéresse de près à la question… -, ce sont 52,6 Md€ qui ont été investis dans l’immobilier d’entreprise en Allemagne en 2016. « C’est la troisième meilleure performance jamais enregistrée » sur ce marché, constate Piotr Bienkowski, CEO de BNP Paribas Real Estate Germany. Fait marquant : les investisseurs non allemands représentent désormais 43% des transactions, et jusqu’à 65% des acquisitions de portefeuille. Globalement, ce sont les immeubles de bureaux qui, « comme prévu », dominent le classement des actifs avec près de 44 % des transactions constatées (23,03 Md€). BNP Paribas Real Estate note toutefois que les locaux commerciaux réalisent, en matière de transactions, leur « deuxième meilleure performance en neuf ans », que la hausse des investissements hôteliers « se poursuit et dépasse amplement le record de 2015 ». Il rappelle également que « les centres de soin, notamment les maisons de retraite », avec 5,5% des transactions, « se sont imposés comme une classe d’actifs à ne pas négliger ». Les investissements dans les principales villes d’Allemagne (Berlin, Cologne, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Munich) sont en revanche en retrait (-7%).  Il s’agit néanmoins de « la troisième meilleure performance jamais enregistrée, cette légère baisse du chiffre d’affaires s’expliquant par une offre inadaptée, notamment sur le segment core des grandes unités », précise Sven Stricker, responsable de l’investissement chez BNP Paribas Real Estate Germany.

Baisse des taux de vacance dans les bureaux – Avec 3,72 millions de mètres carrés  échangés en 2016, le secteur des bureaux est l’un des plus dynamiques. « Ce nouveau record dépasse celui de 2000 », rappelle d’ailleurs Marcus Zorn, Directeur Général Délégué de BNP Paribas Real Estate Germany. Toutes les grandes villes ont contribué à cette relance des transactions. Berlin a apporté la meilleure contribution, avec 838 000 m² (+3 %), suivie de Munich (+5 %) et de Francfort (+26 %). Cet essor des transactions se produit en outre dans un contexte favorable. Le taux de vacance des bureaux allemand est en baisse constante depuis 2010, avec un nouveau repli de 8,5% en 2016, signe que le marché, malgré une demande soutenue, « est encore loin de la surchauffe ». Enfin, à l’exception du segment des petites locations, les loyers prime sont en hausse dans toutes les villes analysées par BNP Paribas Real Estate. « Berlin tire son épingle du jeu avec une hausse du loyer prime de 14 %, à 28,50 €/m², sur les douze derniers mois », constate le conseil.

A propos d’Advenis Investment Managers (i)
Advenis Investment Managers (AIM) est la société de gestion du groupe Advenis. Agréée par l’AMF, AIM a développé un pôle de compétences unique en allocation d’actifs, long only et en gestion performance absolue. AIM jouit aussi d’un savoir-faire reconnu dans le domaine de la gestion collective d’actifs immobiliers notamment dans l’immobilier ancien à réhabiliter.

A propos de BNP Paribas Real Estate (i)
BNP Paribas Real Estate, principal prestataire de services immobiliers de dimension internationale, propose une gamme complète de services couvrant l’ensemble du cycle de vie d’un bien immobilier : Promotion, Investment Management, Property Management, Transaction, Conseil et Expertise. BNP Paribas Real Estate accompagne propriétaires, locataires, investisseurs et collectivités dans leurs projets immobiliers grâce à sa connaissance des marchés locaux dans 37 pays (16 implantations directes et 21 via son réseau d’alliances) en Europe, Moyen Orient et Asie. BNP Paribas Real Estate a réalisé un chiffre d’affaires de 765 M€ en 2015 avec, en Promotion, 146 000 m² de bureaux livrés et plus de 2 000 logements neufs mis en chantier ; 22 Mds € d’actifs sous gestion en Investment Management ; 36 millions m² gérés en Property Management ; 5,2 M m² placés et 17,1 Mds € investis en Transaction ; plus de 1 000 missions réalisées en Conseil et 292 Mds € d’actifs expertisés. BNP Paribas Real Estate est une société du Groupe BNP Paribas.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Dont les 51% détenus sur l’immeuble de Cologne, en partenariat avec Inovalis Real Estate Investment Trust (REIT)


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *