La SCPI développement durable du groupe Perial vient de réaliser une importante acquisition dans le land de Hesse : un portefeuille de 10 actifs, pour un total de 116 M€. Cette opération de diversification internationale fait suite à une année 2016 déjà très active, PFO2 ayant investi l’an dernier près de 270 M€.

Décidément, l’immobilier allemand devient le terrain de jeu de prédilection des SPCI françaises. Outre les produits spécifiquement dédiés à cette zone géographique, ou à l’ensemble de l’Europe, elles sont de plus en plus nombreuses à diversifier leurs actifs via des acquisitions outre-Rhin.

Première transaction en zone euro – PFO2, la SCPI développement durable du groupe Perial, n’échappe pas à la règle. Elle vient d’annoncer l’acquisition d’un portefeuille de 10 actifs situés dans le land de Hesse d’une valeur de 116 M€. Acquis auprès d’un fonds géré par Patrizia Immobilien, ces immeubles d’une surface locative de près de 85 000 m2 sont intégralement loués à différentes administrations du land dans le cadre d’un bail d’une durée résiduelle de près de 14 ans. « Cette première transaction en zone euro illustre notre volonté d’enrichir et diversifier le portefeuille de PFO2 avec des actifs situés hors de nos marchés domestiques. Ce portefeuille recèle des potentiels de valorisation sur des fonciers bien placés et de taille importante », explique Yann Guivarc’h, le Directeur Général de Perial Asset Management, dans le communiqué que la société de gestion a diffusé à cette occasion.

Plus de 270 M€ investis en 2016 – Cette opération, financée par la succursale française d’une banque allemande, fait suite à un important programme d’acquisitions mené en 2016. PFO2 aura au final investi l’an dernier près de 270 M€, soit plus encore que lors de notre dernier pointage. Au 4e trimestre, PFO2 a réalisé 6 opérations, dont 3 en VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement). Perial n’a pas communiqué le détail du rendement facial de ces acquisitions, mais précise que les trois transactions (à Montbonnot, Antibes et Rennes) – 40 M€ au total – génèrent un rendement moyen de 7,08%. Un taux très correct dans un marché « toujours plus concurrentiel », comme le rappelle la direction de Perial, et qui le pousse, compte tenu également d’une « situation locative toujours défavorable aux propriétaires de bureaux », à adopter une politique de distribution « prudente » et « responsable ».

Choix d’une distribution prudente et responsable – En dépit d’une stratégie de gestion efficace – le taux d’occupation de PFO2 reste au-delà de 90% -, la SCPI a décidé de rester raisonnable et de distribuer un dividende dans la fourchette basse de son estimation initiale (8,70 à 9 €). Fixé à 8,76 € par part, suite à la distribution d’un 4e acompte de 2,13€ par part, le taux de distribution 2016 de PFO2 ressort donc à 4,55%, contre 5,01% en 2015.

A propos de Perial
Spécialiste de l’épargne immobilière, le Groupe Perial, présidé par Eric Cosserat, est un groupe indépendant, pure player de l’immobilier depuis 50 ans. Le groupe s’organise autour de 3 métiers : la gestion d’actifs immobiliers avec Perial Asset Management, la gestion locative et le syndic de copropriété avec Perial Property Management, la promotion immobilière avec Perial Développement. Perial Asset Management assure également la distribution de ses produits auprès des CGPI, banques privées, compagnies d’assurance, réseaux nationaux et investisseurs institutionnels. Le Groupe Perial emploie à ce jour plus de 160 collaborateurs. Au 31 décembre 2016, la capitalisation des fonds gérés par Perial (SCPI, OPCI) s’élève à plus de 2,8 milliards d’euros.


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *