Du bon et du moins bon dans les semestriels de Klépierre

La Bourse a mis un peu de temps à réagir aux résultats semestriels de Klépierre. Le titre s’adjugeait mercredi 1,4 % à 26,36 euros.

Les résultats semestriels de Klépierre, la société d’investissement immobilier cotée (SIIC) spécialisée dans les centres commerciaux, avaient de quoi séduire. Les loyers consolidés semestriels ont progressé de 3,2 % à périmètre constant, à 486,1 millions euros (+2,1% à périmètre et change courants).

Le taux d’occupation financier reste très élevé (96,45%) et le taux d’impayés est maintenu à un faible niveau (1,9%). L’endettement net consolidé s’établit à 7 598 millions d’euros au 30 juin 2012 contre 7 618 millions d’euros au 31 décembre 2011 (-20 ME). Et Le groupe a déjà dépassé son objectif annuel de cessions (500 M€ / an en 2012 et 2013), avec l’annonce de 310 M€ de nouvelles cessions ou promesses durant le deuxième trimestre, venant s’ajouter aux 210 M€ annoncés à l’occasion du premier trimestre 2012. Elles permettent notamment de réduire le LTV à 44,8% (vs 45,8% fin 2011, objectif MT de 40%).

On relève toutefois deux motifs d’insatisfaction pour les analystes. L’actif net réévalué triple net EPRA s’inscrit en baisse de 5,7% à 29,6 euros. D’autre part si les ventes des locataires des centres commerciaux de Klépierre peuvent se réjouir d’une hausse de 1,4, supérieure à l’indice CNCC (-1%), cette évolution est nettement moins satisfaisante que chez ses concurrents Unibail-Rodamco et Mercialys (+2,1% et 2,0%).

Au-delà de ces performances comptables, le cours de Bourse de Klépierre reste dirigé par l’espoir qu’à fait naître l’entrée dans son capital de l’Américain Simon Property Group qui a repris 28,9 % du capital au prix de 28 euros à BNP Paribas qui n’en conserve que 22,5%. Pour nombre d’observateurs, le géant américain devrait reprendre à terme le solde de la participation de la banque française. Le prix payé pour la première tranche leur apparaissant comme un minimum pouvant être sensiblement dépassé lorsque l’heure de l’OPA sonnera.

pierrepapier.fr

A propos de Klépierre
Klépierre associe une expertise en termes de développement, de gestion locative et d’asset management dans l’immobilier de commerces en Europe. Son patrimoine est valorisé à 16,4 milliards d’euros au 30 juin 2012 et se compose de 265 centres commerciaux détenus dans 13 pays d’Europe continentale (92,9%), de murs de commerces via Klémurs (3,8%) et d’immeubles de bureaux parisiens (3,2%). Klépierre détient une participation majoritaire (56,1%) dans Steen & Strøm, 1ère foncière scandinave de centres commerciaux.
Klépierre a pour premier actionnaire Simon Property Group (28,9%), leader mondial de l’industrie des centres commerciaux, aux côtés de BNP Paribas (22,5%), première banque de la zone euro.
Klépierre est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC), dont les actions sont admises aux négociations sur Euronext ParisTM, membre des indices SBF 80, EPRA Euro Zone, GPR 250 et des indices développement durable DJSIWorld et Europe, FTSE4Good, ASPI Eurozone ainsi que des registres d’investissement Ethibel Excellence et Pioneer.
Le 25 juillet au cours de 26,30 euros, sa capitalisation boursière ressortait à 5,25 milliards d’euros.