Corum lance Corum XL, une SCPI ouverte à l’international…

La société de gestion de Corum – meilleur rendement des SCPI en 2016 – frappe de nouveau un grand coup. Elle annonce aujourd’hui la commercialisation de Corum XL, une SCPI dont le champ d’investissement pourra progressivement s’étendre hors de la zone euro et de l’Europe elle-même…

La version « grand format » de Corum était dans les starting-blocks depuis plusieurs semaines. Corum XL, une SCPI constituée en décembre 2016, agréée par l’AMF en mars dernier, et ouverte au public depuis avril, est désormais officiellement commercialisée. Il s’agit, selon la société de gestion Corum Asset Management qui en fait aujourd’hui l’annonce, de la « 1ère solution d’épargne immobilière investie au-delà de la zone euro ».

Une ouverture progressive à l’international – Une déclinaison « dopée » donc de la SCPI Corum – encore championne de la performance en 2016 -, qui avait déjà fait le pari, dès sa création, d’aller chercher des rendements hors de France. Mais si Corum avait limité son champ d’action à la zone euro, Corum XL compte progressivement étendre sa zone de chasse au monde entier, ou presque. En visant néanmoins d’abord les pays européens, avant de s’intéresser à des zones plus « exotiques ». Le programme d’investissement de Corum XL comprend en effet trois étapes, orchestrées en fonction de la montée en puissance de la collecte de la SCPI. La 1ère étape (« le socle », dixit Corum) correspond aux 30 premiers millions d’investissements : ceux-ci seront exclusivement réalisés en zone euro. La 2e étape (« l’ouverture ») correspond aux 30 millions suivants. Ceux-ci pourront être investis en zone euro, mais également dans l’Union européenne hors zone euro (Royaume-Uni, Bulgarie, Croatie, Danemark, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Suède), ou bien encore dans les autres pays membres du Conseil de l’Europe (Andorre, Norvège, Suisse, Serbie, Islande, Monaco).

Eviter de s’enfermer dans des thématiques d’investissement – Ce n’est qu’au-delà de 60 M€ d’investissements réalisés que « le développement » de la SCPI pourra réellement s’opérer, puisque le dépassement de ce seuil permettra d’envisager « la possibilité de proposer aux associés d’étendre la diversification des actifs immobiliers à d’autres pays afin de combiner les opportunités d’investissement et les cycles devises favorables », détaille Corum Asset Management. C’est toute la logique et l’objectif de cette nouvelle SCPI dont la création repose sur l’une des convictions de Frédéric Puzin, le président de la société de gestion : « nous avons toujours considéré que les propositions de spécialisation sur une classe d’actifs ou un pays n’étaient pas pertinentes pour l’épargnant », rappelle-t-il dans le communiqué annonçant le lancement de Corum XL, ajoutant, « notre stratégie a toujours été de profiter des opportunités en évitant de s’enfermer dans des thématiques d’investissement ».

Objectif d’un revenu annuel moyen de 5 % – Une stratégie plutôt payante pour l’instant, quand l’on observe les résultats obtenus sur la SCPI Corum (ex Corum Convictions), qui affiche, un peu plus de 5 ans après sa création, un encours sous gestion de plus 900 M€ (833 M€ à fin 2016, ce qui la plaçait en 17e position des SCPI par la taille), et le taux de rendement le plus élevé du marché (6,45% en 2016) … Rien ne garantit, évidemment, que Corum Asset Management, qui ambitionne à l’horizon de 10 ans de distribuer sur cette nouvelle SCPI un revenu annuel moyen de 5% et de délivrer une rentabilité combinant revenu et appréciation du capital de 10%, ne réédite ce succès. Notamment en raison des incertitudes liées à la gestion de différents marchés immobiliers étrangers et à la variation du cours des devises. Il y a de fortes chances, en revanche, compte tenu de l’appétit actuel des investisseurs pour la pierre-papier en général, et pour les SCPI de Corum en particulier (environ 100 M€ de souscriptions supplémentaires sur Corum au 1T 2017), pour que le seuil de « développement » de 60 M€ soit rapidement atteint…

A propos de Corum(i)
Corum investit dans tout type d’actifs immobiliers (bureaux, murs de commerce, locaux d’activités, entrepôts, hôtels, parking, santé …) en France et en zone euro au travers d’une politique d’acquisition ouverte et opportuniste. La capitalisation de Corum, au 31 décembre 2016, est de 833 M€. Corum est une SCPI de rendement à capital variable, diversifiée sur la zone euro, créée en avril 2012, visa SCPI n°12-17 de l’AMF le 24 juillet 2012. Corum est la SCPI gérée par Corum Asset Management, société de gestion de portefeuille indépendante, agréée par l’AMF sous le numéro GP-11000012 le 14 avril 2011. Les encours sous gestion de CORUM Asset Management sont supérieurs à 1 milliard au 31 mars 2017.

A propos de Corum XL(i)
Corum XL est une SCPI de rendement à capital variable, diversifiée au-delà de la zone euro, créée en avril 2017, visa SCPI n°17-05 de l’AMF le 17 mars 2017. Corum XL est gérée par Corum Asset Management, société de gestion de portefeuille indépendante, agréée par l’AMF sous le numéro GP-11000012 le 14 avril 2011.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *