europlazaBNP Paribas Real Estate a publié la semaine dernière la performance de son OPCI BNP Paribas Diversipierre. A 7,05 % sur l’année 2015, il affiche l’une des meilleures progressions de sa catégorie qui obtient en moyenne, selon les données de l’IEIF, une performance de 4,89 %. L’OPCI vient par ailleurs d’annoncer l’acquisition d’un nouvel immeuble de bureaux, commerces et d’habitation à Paris.

Lancé en avril 2014, l’OPCI grand public de BNP Paribas affichait, au 31 décembre dernier, une performance – dividendes inclus – de 7,81 % depuis sa création, et de 7,05 % sur l’année civile 2015.

Sous-exposé aux risques de marchés – Selon le communiqué de BNP Paribas REAL Estate, ces résultats s’expliquent par la « conjonction de plusieurs facteurs », et « notamment la bonne performance globale des titres d’actions foncières et l’appréciation de la valeur des actifs immobiliers ». Au cours du dernier trimestre, BNP Paribas Diversipierre était toutefois globalement sous-exposé à la fois aux marchés immobiliers physiques et cotés. En novembre dernier, la part de l’immobilier physique s’établissait ainsi à 49,4 % (contre une allocation cible de 55 %), et celle de l’immobilier coté à 13,7 % (contre une allocation cible de 19 %). Les obligations foncières détenues (14,8 %) étaient elles aussi en deçà de l’objectif (21 %). En revanche, la poche liquidité, à 22 %, était très supérieure à son objectif (5 %), ayant été progressivement gonflée à partir du mois de juillet (10,2 %, puis 13,7 % en septembre et 19 % en octobre).

Quatre immeubles en portefeuille – La répartition du portefeuille s’est fortement modifiée en fin d’année suite à l’acquisition d’un immeuble. Il s’agit d’un immeuble mixte, majoritairement composé de bureaux (77 % bureau, 18,5 % habitation et 4,5 % commerce) situé rue Vivienne, dans le 2e arrondissement de Paris. Cet immeuble est intégralement loué au 31/12/2015, sur une durée de baux moyenne supérieure à 4 ans. Au 31 décembre 2015, le patrimoine immobilier physique de BNP Paribas Diversipierre représente 68 % de l’allocation de l’OPCI, et comprend 4 immeubles situés en France. Sa valeur vénale, à fin décembre, s’établissait à 110 M€. L’immobilier coté représentait 12,8 % de l’actif net, les obligations foncières 13,5 %, la poche liquidité étant quant à elle ramenée à 5,4 %. BNP Paribas indique que d’autres projets d’investissement immobilier sont à l’étude, BNP Paribas Diversipierre ayant notamment signé une promesse de vente début décembre, portant sur un actif en VEFA (vente en état futur d’achèvement) pour un volume d’investissement de l’ordre de 25 M€.

Contribution aux résultats – Selon l’OPCI, la contribution de la poche immobilière à l’augmentation de la valeur liquidative au cours du dernier trimestre est de + 2,23 € par action, celle des actions de foncières de + 0,60 € par action. En 2015, la poche action a délivré une performance de 16 %, et la poche taux (obligations foncières) 0,3 %. Avec 7,05 % sur l’année civile, BNP Paribas Diversipierre réalise l’un des meilleurs scores de la catégorie OPCI qui affiche en moyenne, selon les données de l’IEIF, une performance de 4,89 % en 2015. Au 31 décembre 2015, l’actif net de l’OPCI s’établit à 160,9 M€.

A propos de BNP Paribas Real Estate(i)
BNP Paribas Real Estate, l’un des principaux prestataires de services immobiliers de dimension internationale, offre une gamme complète de services qui intègre l’ensemble du cycle de vie d’un bien immobilier : Promotion, Transaction, Conseil, Expertise, Property Management et Investment Management. Avec 3 800 collaborateurs, BNP Paribas Real Estate apporte à ses clients sa connaissance des marchés locaux dans 37 pays (16 implantations directes et 21 via son réseau d’alliances qui représente, aujourd’hui, plus de 3 200 personnes) avec plus de 180 bureaux. BNP Paribas Real Estate est une société́ du Groupe BNP Paribas.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société