Altarea Cogedim : des résultats en promotion

Prototype sans équivalent coté à la Bourse de Paris, Altaréa Cogedim accentue sa différence. Cet animal hybride qui mêle la promotion dans le tertiaire et le résidentiel à la détention de centres commerciaux  qui lui valent le statut de transparence fiscale des sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC) est maintenant propriétaire du site marchand RueduCommerce.

Tout aussi original son président fondateur qui contrôle toujours 45,54 % de son capital, Alain Taravella n’a pas hésité à déclarer récemment au magazine Challenge qu’on avait « fait de bonnes affaires lorsque la gauche était au pouvoir ». A l’occasion de la présentation de ses résultats, Pierrepapier.fr lui a donc demandé s’il entendait conserver le statut SIIC de sa société si, après les présidentielles, les pouvoirs publics imposaient la détention de logements pour le maintien du statut de transparence fiscale. En guise de réponse, Alain Taravella indique que tout est question de proportion et que le logement resterait malgré tout marginal dans le portefeuille des SIIC. Et d’ajouter, avec un grand sourire, qu’une disposition de ce type ferait les affaires de « Cogedim qui vendrait ainsi beaucoup de logements aux autres SIIC ».

Sans aller jusqu’à épouser ce scénario, on peut déjà constater- à l’opposé de sa concurrente Icade – la montée en puissance de la promotion s’est faîte sentir positivement dans les résultats 2011. C’est à cette activité que l’on doit la forte croissance du chiffre d’affaires (+ 29 %, à 1113 millions d’euros) comme à celle du cash flow courant, l’indicateur qui traduit le mieux la santé financière des foncières, en hausse de 12 %, à 13,1 euros par action. Egalement au beau fixe, l’actif net de continuation par action s’est apprécié l’an dernier de 5,7 %, à 147,2 euros par action. A 128 euros, en hausse de 2 % après la publication de ses résultats annuels, l’action réduit quelque peu sa décote. Celle-ci est ramenée à 13 %.

Comme le met en avant un gérant d’OPCVM « si l’on adhère aux perspectives du groupe qui attend une hausse de 10 % de son cash flow courant et du dividende couplée à un ratio d’endettement (LTV) en légère baisse à environ 50%, on disposera d’un rendement de près de 8 % au titre de l’exercice 2012 » Mais d’ajouter que « ces performances vont de pair avec un profil de risque plus marqué » puisqu’en 2012 c’est encore le développement de la promotion qui viendra combler la perte de loyers engendrée par les arbitrages réalisés l’an dernier. La vente de petits centres commerciaux pour un montant de 121,2 millions d’euros l’an dernier, ne se fera vraiment sentir que sur les loyers 2012, après la stagnation (- 2%) de ceux-ci observée en 2011 (148,8 millions). Le grand centre régional de Villeneuve La garenne (63 400 mètre carrés) n’ouvrira ses portes que dans deux ans. De même, il faudra attendre 2014/2015 pour que la fertilisation croisée des centres et du site internet Rue de commerce produise ses effets.

A propos d’Altarea Cogedim
Altarea Cogedim est une foncière présente sur les centres commerciaux dont la valeur est de 2,6 milliards d’euros. Elle développe parallèlement des activités de promotion dans le logement, les bureaux et les centres commerciaux. Au début de 2012, le groupe a racheté le site marchand Rueducommerce (100 millions de visiteurs par an, pour 930000 commandes réalisées en 2011) qui s’inscrit à la huitième place des sites marchands de produits manufacturés (hors agro-alimentaire). Selon Alain Taravella le modèle du groupe permet de combiner récurrence et valeur ajoutée pour un risque optimisé.
Au cours de 128 euros, mardi 6 mars 2012 la capitalisation boursière d’Altarea Cogedim ressort à 1,3 milliard d’euros.

Christophe Tricaud

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC