Affine maintient son dividende malgré la baisse de ses résultats

logo-affineLa société d’investissement immobilier cotée (SIIC) Affine va maintenir son dividende en versant en 2013 1,2 euro par action représentant un rendement de 8,9 %, parmi le plus élevé du secteur. L’exercice a pourtant été marqué par une importante moins-value (8,9 millions d’euros) encaissée lors de la vente du principal actif de la société situé rue Paul Baudry dans le huitième arrondissement de la capitale et par une baisse des valeurs d’expertise de l’ensemble du patrimoine d’Affine (-1,3%). Les loyers sont en baisse de 4,2 %, à 41,3 millions d’euros (mais se stabilisent à périmètre constant). Quant à la valeur d’actif net réévaluée par action il s’érode de 6,2 % à 28 euros par titre qui conserve donc une forte décote de 52 % au vu du cours de Bourse (13,50 euros).

affine-tableauSi le dividende est maintenu c’est qu’Affine est aujourd’hui mieux armée pour faire face à une conjoncture qui reste difficile. L’an dernier, Affine a signé 35 nouveaux baux couvrant en loyers (1,2 million d’euros) le départ de 14 locataires. La société a également procédé à 17 renégociations de loyers portant sur plus de 10 % de ses loyers. Les cessions intervenues (120 millions d’euros ont ramené le ratio d’endettement rapporté au patrimoine (LTV) à 45,5 % dans la norme exigée par les investisseurs pour les foncières cotées alors que ce ratio était de 50,8 % un an plus tôt. Le poids des frais financiers diminue ainsi de 7 %. En parallèle, la société a jugulé ses dépenses de fonctionnement en les abaissant de 8,9 %. Ces deux derniers éléments et une forte progression de la marge dégagée par le pôle de développement immobilier du groupe permettent au résultat net aux normes professionnelles de l’Epra d’afficher une progression de 7,7% par rapport à 2011.

à propos d’Affine
A la fin 2012, la SIIC Affine possède et gère un patrimoine de 63 immeubles d’une valeur de 580 millions d’euros droits inclus dont la surface atteint 506 000 mètres carrés. Il se répartit équitablement entre la province et l’Ile-de-France.
Affine est également l’actionnaire de la société belge Banimmo, foncière de repositionnement très active dans l’Hexagone et dans son pays d’origine. Banimmo possède 24 immeubles d’une valeur de 414 millions d’euros.
Le 27 février 2013, au cours de 13,50 euros, la capitalisation boursière d’Affine atteint 122 millions d’euros.

pierrepapier.fr