Advenis réduit ses pertes, mais envisage de céder sa gestion d’actifs financiers

Advenis, maison mère d’Advenis Investment Managers, le gestionnaire, notamment, de la SCPI Renovalys Patrimoine, vient de publier ses résultats du 1er semestre. Le groupe a considérablement réduit ses pertes, mais reste en territoire négatif. Il envisage de céder l’activité gestion financière. L’activité de gestion des SCPI n’est pas concernée.

Advenis, société cotée en Bourse sur le compartiment C d’Euronext, vient de publier ses résultats du 1er semestre. Son chiffre d’affaires accuse un recul de 9,8% par rapport aux six premiers mois de l’année 2016, et ses résultats courant et net, quoique toujours en territoire négatif (respectivement -2,7 M€ et -2,8 M€), témoignent d’une importante réduction de ses pertes (+73% pour le résultat net).

Poursuite du redressement – Des chiffres qui attestent, selon le communiqué publié le 21 septembre par le groupe, d’une « étape supplémentaire vers le retour à la rentabilité ». Ce recul du chiffre d’affaires masque d’ailleurs, selon Advenis, « une réalité contrastée selon les activités du groupe ». Le pôle gestion d’actifs, gestion privée et distribution connaît en effet une forte hausse de son activité, « principalement tirée par la collecte d’Eurovalys ». Cette SCPI spécialisée sur l’Europe, lancée en 2015, quand Advenis Investment Managers s’appelait encore Avenir Finance, connaît un intérêt croissant dans « les canaux de distribution institutionnels et CGPI ». Selon le dernier bulletin trimestriel de la SCPI, Eurovalys a collecté 13,4 M€ au 1er trimestre et 13,9 M€ au second, portant sa capitalisation à 85 M€.

Cession du « pôle financier » et émission obligataire – La situation du groupe reste néanmoins délicate. Advenis annonce donc plusieurs mesures, dont la principale est la mise en vente de l’activité « pôle financier », c’est-à-dire la gestion d’OPCVM et la gestion sous mandat. Le groupe Advenis, rappelle le communiqué, est « un acteur majeur spécialiste en immobilier au service de la gestion de patrimoine de ses clients », et entend donc opérer le « recentrage sur ces métiers ». Le pôle SCPI, logé chez Advenis Investment Managers, « catalyseur du rétablissement du groupe », sera en conséquence « maintenu dans le giron du groupe ». Celui-ci a par ailleurs annoncé un projet d’émission d’Obligations Convertibles en Actions (OCA) par offre au public, d’un montant de 10 M€, dont 9 M€ seront a priori souscrits par Hoche Partners Private Equity Investors et Inovalis (l’actionnaire majoritaire d’Advenis). Le titre gagnait 5,98% au lendemain de la publication des comptes semestriels (publiés après la séance du jeudi soir), après avoir perdu 5,15% la veille.

A propos d’Advenis Investment Managers(i)
Créée en 1997 et agréée auprès de l’Autorité des Marchés Financiers AMF, Advenis Investment Managers est une société de gestion de portefeuille filiale du groupe Advenis. Advenis IM conçoit et gère une gamme innovante de fonds d’investissement (OPC) et d’immobilier (SCPI) à destination de sa clientèle institutionnelle et CGPI, et propose une gestion individuelle de portefeuille à sa clientèle privée. Avec plus de 30 collaborateurs dont 16 gérants de portefeuille ayant en moyenne 12 années d’expérience, Advenis IM se démarque des gestions traditionnelles en apportant des solutions d’investissement innovantes et à haute valeur ajoutée au travers de 12 OPC UCITS et de 6 SCPI. Advenis IM met en œuvre plusieurs expertises fortes, tout particulièrement en allocation d’actifs, en performance absolue et en actions.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *