Sofidy : collecte et performances 2019 en hausse

Sofidy : collecte et performances 2019 en hausse

La société de gestion annonce une collecte record de plus d’un milliard d’euros, tous véhicules confondus. Les SCPI en représentent plus de la moitié. Elles affichent en outre une performance globale en hausse par rapport à 2018. Les autres solutions immobilières du groupe sont aussi bien positionnées.

Excellent millésime pour la société de gestion Sofidy. « La qualité des solutions d’épargne et d’investissement a permis la réalisation d’une collecte brute globale de 1,05 milliard d’euros sur l’exercice 2019 », précise la désormais filiale du groupe Tikehau. L’annonce officielle de ses résultats, ce mercredi 4 mars, confirme les tendances dévoilées la semaine dernière par Jean-Marc Peter, le directeur général de Sofidy.

Sofidy : une collecte en SCPI en hausse de plus de 60%

Les 5 SCPI gérées par le groupe connaissent effectivement une forte croissance de leur collecte. Son montant brut s’établit à 680 M€. C’est près de 65% de plus qu’en 2018 (414 M€). Une progression à l’image du marché. Mais obtenue néanmoins sans déroger à la règle que s’est fixée Sofidy il y a quelques années. Celle de contenir sa collecte en limitant les souscriptions à 100 000 € par souscripteur. C’est, fort logiquement, le navire amiral de la société de gestion, Immorente, qui affiche la plus forte hausse de ses encours. La SCPI truste, avec 316 M€, plus de 50% de la collecte nette. Suivie d’Efimmo 1 (235 M€), elle aussi fortement collectrice. Ces deux SCPI concentrent donc 95% de la collecte nette. Et consolident leur statut de poids lourds du marché des SCPI. Immorente, notamment, avec un encours de plus de 3,3 Md€, conserve sa deuxième position au palmarès des plus grandes capitalisations.


Dividendes et valeurs des parts en hausse pour les SCPI

Côté performances, les résultats sont également au rendez-vous. Toutes les SCPI de rendement gérées par Sofidy affichent des valeurs de parts en hausse. Ce qui reflète l’appréciation des patrimoines qu’elles détiennent. Ces revalorisations, mesurées par la « VPM[1] », ont toutefois un impact négatif sur le taux de distribution. Compte tenu d’un niveau de dividende maintenu par rapport à 2018, elles entraînent mécaniquement une baisse du taux de distribution. Le « DVM » – le taux de rendement – d’Immorente passe ainsi de 4,70% à 4,64%. Et celui d’Efimmo 1 de 5,06% à 4,97%. Le cumul de deux composantes de la performance globale – VPM&DVM – s’avère en revanche supérieur à son niveau de 2018. Côté SCPI de capitalisation, Immorente 2 améliore son taux de distribution (2,95% vs 2,90%). Et affiche une très belle revalorisation du prix de sa part (+ 5,17 %), bien supérieure à celle de 2018 (+ 2,77 %).


Bonnes performances pour les autres solutions immobilières du groupe

Mais Sofidy, qui revendique le titre de 1er acteur indépendant sur le marché des solutions d’épargne immobilière, ne gère pas que des SCPI. La société de gestion pilote également des OPCI, professionnels et grand public. Mais aussi une unité de compte immobilière. Ainsi que plusieurs OPCVM, dont le fonds Sofidy Sélection 1, managé par Laurent Saint Aubin. Ces véhicules ont recueilli l’an dernier 155 M€ de nouveaux capitaux. Et aligné des performances qui, selon Sofidy, sont en phase « avec ses perspectives de début d’année ». On notera notamment la performance de Sofidy Convictions Immobilières (5,52%), dédiée aux contrats d’assurance vie. Ou celle de S.YTIC (33,73%), un fonds de gestion active dédié à la thématique du développement des métropoles européennes. Avec le produit de l’augmentation du capital de foncière Sélectirente, c’est donc au total plus d’un milliard d’euros que Sofidy aura collectés en 2019. Plus du double qu’en 2018.


Un niveau d’investissement record de 732 M€ en 2019

Des sommes que Sofidy aura employées à bon escient. La société de gestion a investi 732 M€ en 2019, un niveau qu’elle juge «historique ». Ses équipes ont réalisé 103 opérations immobilières, sur un total de 3 000 offres reçues. Fait marquant de l’année écoulée : une montée en puissance des directions régionales. Leur sourcing local a plus fortement contribué aux opérations d’acquisitions : 100 M€. Contre 47 M€ en 2018. Surtout, le groupe a réussi à maintenir un rendement moyen immédiat de ses investissements à un niveau élevé : 5,62%. Et à encore améliorer sa performance locative. Elle annonce en effet un taux d’occupation financier global record de 94,65% sur l’ensemble de ses fonds immobiliers…

Frédéric Tixier

[1] La VPM correspond à la variation du prix moyen du prix de souscription d’une part de SCPI. Elle est égale à la division de l’écart entre le prix acquéreur moyen de l’année n et le prix acquéreur moyen de l’année n-1, par le prix de part acquéreur moyen de l’année n-1.


Lire aussi

Jean-Marc Peter, Sofidy : « il n’est pas dans notre culture de surpayer les actifs immobiliers »

Sofidy : bilan de la collecte et des résultats 2018


A propos de Sofidy(i)

Depuis 1987, Sofidy conçoit et développe des produits d’investissement et d’épargne (SCPI, OPCI, SCI, SIIC, OPCVM Immobilier, Fonds dédiés) orientés principalement vers l’immobilier de commerces, et de bureaux. Gestionnaire de référence dans le paysage de la gestion d’actifs immobiliers en France et en Europe, Sofidy est régulièrement distingué pour la qualité et la régularité des performances de ses fonds. Sofidy gère pour le compte de plus de 50 000 épargnants, et un grand nombre d’institutionnels, un patrimoine immobilier d’une valeur de près de 6,2 milliards d’euros ; constitué de plus de 4 200 actifs commerciaux et de bureaux. Sofidy est une filiale de Tikehau Capital.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société