Norma Capital, nouveau gestionnaire de la SCPI Vendôme Régions, annonce la distribution d’un premier acompte trimestriel, correspondant à un rendement annualisé de 6,01%. La collecte est officiellement rouverte. Objectif : de 20 à 25 M€ de nouvelles souscriptions d’ici la fin de l’année.

Comme prévu, Norma Capital, officiellement retenue comme repreneur de la gestion de la SCPI Vendôme Régions, vient d’annoncer la reprise des souscriptions.

Objectif de collecte 2018 – Le nouveau gestionnaire, dirigé par Frédéric Haven, revendique près de 650 M€ d’actifs bruts sous gestion pour le compte de clients institutionnels et privés. Il ambitionne de lever cette année entre 20 et 25 M€ au profit de Vendôme Régions. Ce qui pourrait porter la capitalisation de la SCPI, évaluée à 32,9 M€ à fin 2017 selon l’IEIF – 42 M€ à la fin du 1er trimestre 2018, selon le dernier bulletin trimestriel de la SCPI -, à plus de 60 M€ à fin 2018 (objectif annoncé : 65 M€).

Reprise des investissements– La réouverture du capital va de pair avec la reprise des investissements. Selon le site CFNews Immo, Norma Capital disposerait d’un pipeline d’investissements de « 75 M€ sous exclusivité ». Vendôme Régions va en tout cas poursuivre son développement en régions, comme le prévoit son ADN d’origine. Les nouveaux gestionnaires annonçaient dernièrement que les prochains investissements de la SCPI se feraient « majoritairement » dans les régions où elle n’est pas encore présente, telles que « la région Rhône-Alpes, PACA, ou Hauts de France ». Plus globalement, les actifs ciblessont situés dans les « grandes agglomérations des régions françaises ».

Une première acquisition en janvier – Il s’agira essentiellement de locaux à usage de bureaux (61% du patrimoine à la fin du 3T 2017) et d’activité (5%), mais également de commerces (34% à fin 3T 2017) offrant « des perspectives de revalorisation et de création de valeur », précisent les gestionnaires. Une première acquisition a d’ailleurs été réalisée au cours du 1er trimestre dans ce secteur. Il s’agit d’un local de commerce situé à Bourges -une salle de sport-, exploité par l’enseigne Basic Fit. Le prix d’acquisition est de 832 000 €, le rendement immédiat de 11%. Un autre investissement est en cours, du côté de Vandœuvre-lès-Nancy.

Rendement prévisionnel de 6% en 2018– Le rendement reste également le principal objectif de Vendôme Régions, toujours très bien placée dans les classements annuels de sa catégorie. La SCPI a distribué en 2016 un rendement de 6,13%,et, au final, l’équivalent de 5,61% en 2017, suite au versement d’un dividende de seulement 6,90€ par part au dernier trimestre (contre 9,68€ pour les trimestres précédents). Norma Capital annonce toutefois le versement d’un 1eracompte sur dividende en mai au titre de 2018 de 9,48€ par part, correspondant à un rendement annuel de 6,01%. L’objectif 2018 est fixé à 6%, « avec un délai de jouissance de 60 jours, l’un des plus courts du marché », précise la société de gestion.

Frédéric Tixier

A propos de Norma Capital(i)
Norma Capital (près de 650 millions d’euros d’actif brut sous gestion) est une société de gestion de portefeuille, agréée par l’Autorité des Marchés Financiers, qui provient du rachat de la société GLAD Patrimoine au groupe Réalités. Frédéric Haven, Président de Norma Capital, ancien directeur général de BNP Paribas REIM, a reconstitué un actionnariat entrepreneurial dans une logique de spin-off.
L’expertise de Norma Capital est concentrée autour de la création et la gestion de fonds d’investissement à sous-jacent immobilier (OPPCI / SCPI / SCI club deal), à la fois pour des clients institutionnels et une clientèle privée. L’équipe de gestion est composée de huit professionnels de la gestion de fonds et d’actifs immobiliers.
(i) Information est extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *