La SCPI régionale de Vendôme Capital Partners, avec 6,13%, affiche l’un des taux de rendement les plus élevés de 2016. Elle vient d’annoncer le versement d’un dividende de 9,68 € par part au titre du 1er trimestre, soit un rendement annualisé de 6,05%. La SCPI a investi près de 6,2 M€ sur les trois premiers mois de l’année.

La SCPI régionale lancée en mai 2015 poursuit son développement. Et continue à tenir ses promesses en matière de rendement.

Rendement de 6,13% en 2016, 6,05% au 1T 2017 – Après avoir relevé, trimestre après trimestre, ses projections de rendement annualisé, Vendôme Régions a confirmé, sur son premier exercice annuel complet, l’ambition annoncée lors de sa création : un rendement supérieur à 6%. Avec un taux de distribution de 6,13% en 2016, elle se situe d’ailleurs dans le peloton de tête des SCPI les plus rentables l’an dernier. Rappelons que les premiers souscripteurs ont bénéficié d’une revalorisation de 3,2% du prix de la part en mai dernier, le prix de souscription étant alors passé de 620 € à 640 €. Pour l’heure, pas de projet de revalorisation annoncé, sachant en outre que la valeur de reconstitution[1] de la SCPI (684,90 €) reste à moins de 10% (7%) au-delà du prix de souscription. Vendôme Régions vient par ailleurs d’annoncer un dividende de 9,68 € par part au titre du 1er trimestre, soit un rendement annualisé de 6,05%. Un léger tassement par rapport à l’an dernier donc, qui reflète la contraction des taux de capitalisation constatés sur les dernières acquisitions réalisées par la SCPI. Mais qui reste supérieur à l’objectif annoncé.

Près de 6,2 M€ investis au 1T 2017 – La SCPI, qui a réalisé une collecte record en 2016 (plus de 20 M€), et semble poursuivre au même rythme ses nouvelles souscriptions (6,13 M€ au 1T 2017), a en effet procédé à 4 investissements au cours des trois premiers mois de l’année, pour un montant total à peu près équivalent (6,2 M€) aux capitaux collectés. Deux de ces opérations (à Dijon et au Mans) ont effectivement été contractées à des taux de rendement inférieurs à 7%, une première pour la SCPI sur les marchés provinciaux. Vendôme Régions, qui avait pris soin, en novembre dernier, de porter le délai de jouissance des parts des nouveaux associés à 60 jours calendaires après le 1er jour ouvré suivant l’encaissement de la souscription, ne semble pas en revanche avoir du mal à trouver des biens correspondant à ses critères d’investissement, la SCPI n’étant pas, comme indiqué précédemment, en retard dans son programme d’acquisitions.

A la fin du 1er trimestre 2017, Vendôme Régions affichait toujours un taux d’occupation physique et financier de 100%, une capitalisation de 28,6 M€ (27% de mieux qu’à la fin 2016), détenait 14 actifs immobiliers, et comptait 491 associés.

A propos de Vendôme Capital Partners(i)
Vendôme Capital Partners (VCP), Société de Gestion de Portefeuille agréée AIFM spécialisée en immobilier répond à la demande de tout investisseur français ou étranger : institutionnels, foncières, promoteurs, Family Office, Private Equity, personnes physiques. VCP a été agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) en août 2010 pour la gestion d’OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier). VCP gère 25 fonds OPCI professionnels à effet de levier et développe des opérations de SCI club deal. L’encours sous gestion à ce jour dépasse 4,3 milliards d’euros et concerne toutes les typologies d’actifs immobiliers (résidentiel, bureaux, logistique, activité, commerce, hôtel, résidence sénior).
(i) Information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Valeur vénale des immeubles augmentée de la valeur nette des autres actifs de la société (valeur de réalisation), augmentée des frais afférents à une reconstitution du patrimoine (frais de recherche, frais de commission…).

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *