Terreis monte en puissance

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Terreis grandit et prépare une augmentation de capital. Les opérations projetées vont se dérouler en deux temps.
Dans une première étape, Terreis va bénéficier d’un apport d’actifs immobiliers résidentiels, parisiens pour l’essentiel, évalués à 209 millions d’euros du fait d’une fusion-absoption avec le groupe DAB Expansion, qui est détenu à 100 % par Ovalto investissement, holding familial de Jacky Lorenzetti, président de Terreis. Précisons que Jacky Lorenzetti détient en propre 7,9 % du capital de Terreis et que son holding familial Ovalto Investissement en détient 41,85 %. Compte tenu du fait que les autres administrateurs détiennent 0,42 % du capital, le flottant représente  49,83 % du capital.

L’opération de fusion-absorption va se traduire par la création d’actions nouvelles qui conduiront à une montée en puissance du holding familial de Jacky Lorenzetti  dans le capital. Pour que Terreis conserve son statut fiscal de SIIC  (ce qui implique que la part de la famille Lorenzetti ne dépasse pas 60 % du capital)  et pour garder une place aux investisseurs extérieurs, institutionnels notamment, une augmentation de capital devrait être lancée au premier semestre 2011 : elle porterait sur 100 millions d’euros et serait réalisée au prix de 11,50 € par action nouvelle. Selon le communiqué publié à cette occasion, « l’élargissement et la diversification du flottant d’un Terreis significativement redimensionné favoriseront la liquidité du titre en lui procurant une meilleure visibilité parmi les foncières cotées sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris ».

Le marché a bien réagi à ces annonces. Le mercredi 8 décembre, le titre s’échangeait à 13 €, en hausse de plus de 27% depuis le début de l’année, donnant une capitalisation boursière de 102,3 millions d’euros.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC