Sofidy revalorise les parts de la SCPI Efimmo

kompassLe nouveau prix de souscription est fixé à 230 € à compter du 15 septembre. Le dividende 2015 devrait être compris entre 11,70 € et 11,88 €

La SCPI Efimmo vient de procéder, pour la 1re fois depuis le 18 janvier 2008, à une revalorisation de ses parts. Le prix de souscription passe, à compter du 15 septembre prochain, de 225 € à 230 €, et le prix de retrait de 202,50 € à 207 €.

scpi-efimmo

Révision à la baisse du dividende ? – Cette SCPI de bureaux à capital variable, gérée par Sofidy depuis fin 2000, affiche un TRI (taux de rentabilité interne) de 8,04 % sur les dix dernières années. En 2014, elle a distribué un dividende global de 12,08 €, soit un taux de distribution de 5,37 %, dont 0,80 € sous forme de dividende exceptionnel, prélevé sur les plus-values réalisées lors de cessions d’immeubles.

Selon les dernières indications fournies par la société de gestion, au 30 juin, le dividende 2015 devrait être inférieur à l’an dernier, dans une fourchette comprise « entre 11,04 € et 11,16 € » pour le dividende ordinaire, et « entre 11,70 € et 11,88 € » pour le dividende global. Soit une baisse minimale annoncée de 1,66 % par rapport à 2014 (-3,15 % sur hypothèse de fourchette basse) mais, surtout, une estimation de résultat abaissée par rapport au prévisionnel annoncé à la fin du 1er trimestre 2015 (la fourchette était alors comprise entre 11,70 € et 12 €).

Excellents résultats opérationnels – La SCPI affiche toutefois toujours d’excellents résultats opérationnels. Son taux d’occupation est en progression constante : il est passé de 91,09 % à la fin du 3e trimestre 2014 à 92,30% à la fin du 4e, puis à 92,44 % au 1er trimestre 2015 pour atteindre 92,86 % à la fin du 2e. Au cours du trimestre écoulé, elle a collecté près de 14 M€ (collecte nette) ce qui porte sa capitalisation à 774,18 M€. La valeur estimée de son patrimoine a elle aussi progressé, passant de 722,7 M€ à 741,5 M€ entre le 1er et le 2e trimestre, sachant que les cessions réalisées sur la même période ont permis de dégager une plus-value nette de 822 434 €. Enfin, l’endettement reste stable à 15,74 % (rapport dette sur valeur patrimoniale), le coût de refinancement diminuant même légèrement de 2,93 % à 2,92 % sur le trimestre écoulé.

Baisse de la rentabilité locative. Notons toutefois que la dernière acquisition annoncée, réalisée le 10 avril dernier (un plateau de bureaux sis au 3e étage d’un immeuble de bureaux rue de Courcelles, à Paris) marque un infléchissement du taux de rentabilité nette immédiate. Celui-ci passe en effet de 6,5 % à la fin du 1er trimestre à 6,1 % à la fin du 1er semestre…

A propos de la SCPI Efimmo 1[1]
Créée en 1987, Efimmo détient 744 actifs locatifs qui se répartissent sur les régions les plus dynamiques du territoire, lui assurant ainsi une excellente mutualisation des risques locatifs.
Outre Paris et l’Ile de France, Efimmo investit également dans les principales métropoles françaises, en privilégiant le dynamisme économique, une démographie supérieure à la moyenne nationale, la qualité du réseau de transport, et le facteur touristique.

[1] Cette information est extraite d’un document officiel de la société.