Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Au premier trimestre, les revenus locatifs consolidés de SFL (Société Foncière Lyonnaise) se sont élevés à 34,8 millions d’euros contre 41,1 millions au même trimestre de 2010. Ce recul était attendu : il correspond, à hauteur de 5,9 millions, à la baisse des revenus due aux immeubles cédés ou apportés à SIIC de Paris en 2010. De nouveaux baux ont été signés depuis le début de l’année, notamment avec le groupe Lagardère et Zurich France à Paris. A la fin du trimestre, le taux d’occupation était en hausse de 2,5 points par rapport à la fin de 2010, à 92,3 %.

Depuis le début de l’année, il n’y a eu ni cession ni acquisition et l’endettement net consolidé  a faiblement progressé, à 1.219 millions d’euros contre 1.202 millions au 31 décembre.

Le 28 avril, à la Bourse de Paris, après ces publications, le titre est resté inchangé à 40,50 €, en hausse de près de 16,9 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC