bourse-cac-40Avec une performance affichée de 4% en 2015, le fonds en euros du contrat Serenipierre est quasiment assuré de figurer, une fois de plus, aux premières places du palmarès des fonds en euros. Le contrat géré par Primonial pour Suravenir a une nouvelle fois profité du différentiel de rendement entre l’immobilier physique et les obligations souveraines. 

Les taux de rendement de l’immobilier tertiaire ont eu beau reculer en 2015 ([1]), ils demeurent toujours très supérieurs à ceux des emprunts d’Etat (1,01% au 31 décembre 2015, pour l’OAT 10 ans), principaux actifs des fonds en euros traditionnels. Raison pour laquelle le fonds Sécurité Pierre Euro, investi à 86,5% en pierre papier (OPCI et SCPI), affiche cette année encore l’une des meilleures performances du marché.

Mieux que le marché – Avec 4%, le fonds en euros du contrat Serenipierre de la compagnie Suravenir, filiale d’assurance-vie et de prévoyance du Crédit Mutuel Arkea, fait effectivement beaucoup mieux que ses concurrents plus classiques qui ont tous, à quelques exceptions près[2], franchi à la baisse le seuil des 3%. Sécurité Pierre Euro affiche néanmoins un rendement inférieur à celui des années précédentes : des 4,15% offerts en 2012 – année de son lancement – et en 2013, il est passé à 4,05% en 2014 et donc 4% en 2015. Cette érosion n’a toutefois pas empêché la compagnie de doter la Provision pour Participation aux Bénéfices (PPB) du contrat pour la 4e année consécutive, ce qui constitue « un gage de rendement futur pour les assurés », comme le rappelle Bernard Le Bras, Président du Directoire de Suravenir.

Diversification géographique et sectorielle – La stratégie d’investissement a peu évolué par rapport aux années précédentes. Sécurité Pierre Euro, investi en immobilier tertiaire (bureaux et commerces) via un OPCI dédié et d’autres supports immobiliers collectifs, a continué à privilégier les bureaux neufs ou récents, sécurisés par des baux fermes, des commerces de proximité, et quelques actifs dédiés à la santé et l’éducation. 2015 marque toutefois le début d’une diversification géographique – internationalisation avec « l’acquisition d’un centre commercial à Bruxelles », comme le rappelle Laurent Fléchet, Directeur général délégué de groupe Primonial en charge de l’activité immobilière –, qui vient s’ajouter à une diversification sectorielle déjà existante, entre bureaux, commerces, et secteur de la santé.

700 M€ de collecte brute en 2015 – La rémunération attractive de son fonds en euros aura une nouvelle fois permis au contrat Sérenipierre de réaliser une collecte importante l’an dernier (700 M€, contre 500 M€ en 2014). Rappelons toutefois que pour pouvoir souscrire au fonds en euros Sécurité Pierre Euro, les souscripteurs doivent, à chaque versement, investir au minimum 50% de leurs apports sur des supports en unités de compte.

A propos de SERENIPIERRE (i)
Créé en février 2012 en partenariat avec SURAVENIR, filiale d’assurance-vie et prévoyance du Crédit Mutuel ARKEA, le contrat d’assurance-vie multisupports SERENIPIERRE, commercialisé par PRIMONIAL, a été conçu avec l’ambition commune de combiner les rendements de l’immobilier et la garantie d’un fonds en euros. Le contrat SERENIPIERRE affiche, au 31 décembre 2015, un encours de plus de 1,7 milliard d’euros. (i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] En deçà de 4% pour les actifs « prime » à Paris, mais encore bien au-delà sur les marchés périphériques

[2] Comme les quatre fonds en euros de la Mutuelle d’Ivry la Fraternelle, l’ancienne mutuelle des cheminots, avec 3,30%, ou les contrats en ligne Linxea Zen (3,05%) et Bourse Direct Vie (3%).