Retraits sur les fonds allemands

Au mois de mai 2012 les fonds immobiliers ouverts allemands ont enregistré une très légère baisse de leurs encours avec des retraits nets qui ont atteint 12.2 millions d’euros. Ce montant net est la résultante de la poursuite des retraits émanant des investisseurs institutionnels alors que dans le même temps les fonds distribués par des réseaux de distribution grand public continuent d’enregistrer des entrées nettes significatives. Les flux nets sont positifs au total depuis le début de l’année. Globalement sur les six premiers mois, les fonds ouverts ont cédé au premier semestre pour 3 milliards d’euros d’actifs pour des acquisitions d’un montant de 1,5 milliard d’euros.

Ces fonds occupent aujourd’hui une place significative dans l’épargne allemande et gèrent près de 90 milliards d’euros ; plus de 41 % des investissements indirects dans l’immobilier allemand sont effectués par leur intermédiaire.

Certains d’entre eux sont très présents en France. Citons par exemple Union Investment, deuxième gérant de fonds ouverts en Allemagne, dont la filiale française a créé en 2007 un des premiers OPCI RFA (réservés aux investisseurs professionnels). Union Investment Real Estate France gère 25 immeubles d’une valeur totale d’environ 2,5 milliards d’euros.

pierrepapier.fr