Plus de 20.000 euros du mètre carré faubourg Saint-Honoré

Selon les observateurs les prix de l’immobilier parisien s’orienterait dorénavant vers une lente et longue baisse des prix… Pas pour tout le monde ! « Location, location location » disent les britanniques en stigmatisant les trois grandes lois de l’implantation commerciale. L’application de ce principe a permis à la foncière Britannique Hammerson de vendre au Suédois Ramsbury AB l’ensemble mixte des 54-60 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris 8ème arrondissement, pour un montant total de 165 millions d’euros, montant légèrement supérieur à la dernière évaluation du 31 décembre 2011.

Cet ensemble de six immeubles situé en face de l’ambassade de Grande-Bretagne a accueilli au tournant du XIXème et XXème siècle la célèbre galerie d’art d’Yvonne de Brémond d’Ars au 54 de la rue, dont les amours saphiques défrayèrent la chronique. Durant une vingtaine d’années ce fut le rendez-vous incontournable des artistes, des amateurs d’art, des collectionneurs d’art moderne. Son Journal d’une antiquaire en plusieurs volumes demeure un document unique sur la vie artistique et intellectuelle parisienne. A la même époque elle eut comme voisin, au 56, l’Egyptien Mustapha Fahmi Pacha (1841-1914), condamné à mort par contumace. Mustapha Fahmi Pacha avait réussi à fuir il parvint à gagner la France mais craignait d’être extradé. Son eunuque et son harem l’avaient suivi en exil. De Fouquières, nous fait le récit de cet épisode : “Un plaisant hasard voulut que l’ancien ministre trouvât refuge précisément en cette maison qui faisait face à l’ambassade du Royaume-Uni”. Soulevant le rideau de sa fenêtre, il pouvait apercevoir, de l’autre côté de la rue, le drapeau de ceux qui, en bombardant Alexandrie, avaient écrasé “sa” révolution.

Cet ensemble a été totalement restructuré et rénové par Hammerson à partir de 2005 avec l’aide du Cabinet d’Architecture Ory et de GTM. il représente un total de 8000 m² : 3900 m² de surfaces habitables, 200m² de bureaux et 3900 m² de surfaces commerciales occupés notamment depuis 2010 par le so british Burberry, le cheap and chic Moschino, et le chausseur sachant chausser, Bally. Le cap des 20000 euros du mètre carré est donc dépassé (20625 euros).

L’immeuble procure un loyer de 7,3 millions d’euros (hors franchise et palier). De quoi afficher un rendement de 4,4 % : faible pour les commerces mais appréciable pour le résidentiel.

A propos de Hammerson
Hammerson plc est un groupe d’investissement, de développement et de gestion immobilière, coté au London Stock Exchange, développant ses activités au Royaume-Uni et en France. Il s’agit l’une des premières foncières européennes avec un patrimoine valorisé à près de 6,2 milliards d’euros au 31 décembre 2010, composé de 1,6 million de m² commerces au Royaume-Uni et en France et de plus de 157 000 m² de bureaux à Londres.
Le portefeuille d’Hammerson France est valorisé à 1,6 milliards d’euros au 31 décembre 2010.Hammerson France possède et gère 7 centres commerciaux de taille régionale : Italie 2 (Paris 13ème), Bercy 2 (Charenton le Pont), Les 3 Fontaines (Cergy Pontoise), Espace Saint Quentin et SQY Ouest (Saint-Quentin-en-Yvelines), O’Parinor (Aulnay-sous-Bois), Place des Halles (Strasbourg) et Grand Maine à Angers. Hammerson France détient aussi Villebon 2, l’un des plus grands retail parks d’Ile de France.

Christophe Tricaud

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC