Pierre Andregnette, Fundimmo : « Le taux de retard va mécaniquement augmenter… »

Pierre Andregnette, directeur des relations investisseurs de Fundimmo, est face à la caméra de pierrepapier.fr. Le crowdfunding immobilier a traversé la crise sans encombre. Mais il faut s’attendre, cette année, à une augmentation « mécanique » des délais de remboursement, estime-t-il. Sans que ces retards ne remettent en cause la rentabilité des opérations…

Une rapide présentation ?

Pierre Andregnette, je suis directeur des relations investisseurs depuis 4 ans. Je m’occupe du service de relations clientèle. A la fois envers les particuliers et les partenaires. Afin de faciliter les levées de fonds pour les porteurs de projets immobiliers. Les qualités pour exercer mon métier ? Un bon relationnel tout d’abord. Ainsi que rigueur et opiniâtreté. Ce qui me fait lever le matin ? L’idée de faire se rejoindre le monde de la tech et celui de l’investissement plus traditionnel de l’immobilier.

Le crowdfunding immobilier, un petit rappel ?

Le crowdfunding immobilier en 2020, c’est un demi-milliard de collecte, un taux de rentabilité annuel de 9,3%, et un taux de défaut de moins de 1%. Pourquoi aussi peu de défauts ? Tout simplement parce que le modèle initial des plateformes de crowdfunding immobilier, c’est de financer des porteurs de projets immobiliers qui ont déjà une certaine expérience. Qui portent des projets déjà purgés de tout recours administratif. Qui ont déjà bénéficié de concours bancaires. Et qui, en plus, sont déjà en phase de pré-commercialisation.

Quel intérêt pour le marché ?

Les plateformes de crowdfunding servent à démocratiser l’investissement participatif immobilier en France, un marché qui était jusque là réservé à des niches d’investisseurs. Cette démocratisation, elle passe évidemment par internet. Puisque tout le processus de souscription est digitalisé.

Quid en 2021  ?

Pour parler de 2021, il faut d’abord parler de 2020. Et donc, forcément, de la crise sanitaire. La crise sanitaire, lors du premier confinement, a forcément ralenti, voir stoppé, un grand nombre de chantiers. Ce qui a impacté un certain nombre de remboursements. Le taux de retard va donc mécaniquement augmenter. Maintenant, ce qu’il faut retenir, c’est que le financement participatif immobilier finance 80% de l’immobilier résidentiel. C’est l’un des marchés les plus résilients face à la crise.

Conclusion  ?

Le crowdfunding immobilier, il faut en faire. Et l’utiliser comme un outil de diversification patrimoniale.

Propos recueillis par pierrepapier.fr


Lire aussi

Crowdfunding immobilier : 9,3% de rendement annuel en 2020…

La belle histoire du crowdfunding immobilier


A propos de Fundimmo(i)

Lancée en décembre 2015 et filiale de Foncière Atland depuis juillet 2019, Fundimmo est une plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, spécialisée en immobilier d’entreprise. Fundimmo est une société française de financement participatif en immobilier, immatriculée en qualité de Conseiller en Investissements Participatifs (CIP) auprès de l’ORIAS (n° 14004248). Les promoteurs immobiliers peuvent faire appel aux particuliers pour compléter les fonds propres nécessaires au montage de leur programme, sous réserve qu’il ait été sélectionné et validé par le comité consultatif Fundimmo constitué de professionnels du secteur immobilier. Les particuliers investisseurs peuvent étudier les opportunités offertes, sélectionner les programmes de leur choix, puis, définir librement le montant de leur placement à partir de 1 000 euros.

  (i) Information extraite d’un document officiel de la société