La société de gestion annonce une collecte globale de 500 M€ en 2016, dont 400 M€ sur ses SCPI et OPCI. Elle a investi l’an dernier 582 M€ en actifs immobiliers – dont 339 M€ pour le compte de la SCPI PFO2 -, un volume qu’elle ambitionne de porter à plus de 800 M€ cette année.

Une collecte importante, mais maîtrisée : avec 400 M€ de souscriptions récoltées sur ses véhicules immobiliers collectifs – dont environ 383 M€ au profit de ses seules SCPI -, Perial Asset Management signe un millésime responsable. La moisson 2016 se situe en effet quasiment au même niveau qu’en 2015, année au cours de laquelle les SCPI Perial avaient collecté 383,8 M€, selon les données IEIF.

Collecte maîtrisée en SCPI – PFO2, la SCPI phare du groupe et première SPCI « verte » du marché, recueille à elle seule environ 2/3 des capitaux levés. Avec une collecte brute de 272 M€, elle affiche néanmoins un score inférieur à celui de l’exercice précédent (348,1 M€ de collecte nette). PFO, SCPI à capital fixe dont l’ouverture aux souscriptions a été décidée fin 2015, signe en revanche une année de forte collecte, avec 111 M€ de fonds levés. PF1, la plus ancienne des SCPI du groupe qui a fêté ses 50 ans l’an dernier, elle aussi à capital fixe, n’a pas été commercialisée l’an dernier. Mais elle devrait prochainement s’ouvrir de nouveau aux souscriptions, « pour être en capacité d’investir dans de nouveaux immeubles et redynamiser le patrimoine », comme l’explique Yann Guivarc’h, Directeur Général de Perial Asset Management, dans le dernier bulletin trimestriel de la SCPI.

Près de 600 M€ investis – Adepte d’une collecte maîtrisée, afin de veiller au « nécessaire équilibre entre capitaux collectés et investissements », comme le rappelle Eric Cosserat, Président du groupe, Perial s’est en revanche employée à dynamiser son patrimoine immobilier. En 2016, elle a investi 582 M€, dont l’essentiel (environ 500 M€) au profit de ses trois SCPI. PF02, la plus active du lot, avec 339 M€ d’investissements l’an dernier, vient d’ailleurs de réaliser une importante opération en Allemagne. La zone euro sera la zone de développement cible de PFO2 cette année, « prioritairement en Allemagne et aux Pays-Bas », précise Perial. PFO, de son côté, a consacré 113 M€ à de nouvelles acquisitions, contre 46 M€ pour PF1, cette dernière ayant utilisé à bon escient la trésorerie dégagée par les cessions réalisées et l’effet de levier du crédit. PFO poursuivra en 2017 sa stratégie d’acquisitions de commerces et d’actifs acycliques (résidences gérées notamment), avec encore plus de diversification géographique. PF1, quant à elle, « renforcera sa stratégie d’investissement en Ile-de-France », afin de s’inscrire « dans la dynamique porteuse du Grand Paris ».

Ambition 2017 : 800 M€ d’investissements – Perial indique vouloir porter à 800 M€ le niveau de ses investissements cette année, tous véhicules confondus. Outre les SCPI grand public, Perial gère 300 M€ pour le compte d’investisseurs professionnels au travers de 3 mandats dédiés (dont un mandat de 100 M€ remporté en 2016) et de 2 OPCI professionnels, Residial et Majestal 1. Une clientèle que le groupe entend d’ailleurs développer cette année, via la création de nouveaux OPCI et de club deals.

A propos de Perial(i)
Spécialiste de l’épargne immobilière, le Groupe Perial, présidé par Eric Cosserat, est un groupe indépendant, pure player de l’immobilier depuis 50 ans. Le groupe s’organise autour de 3 métiers : la gestion d’actifs immobiliers avec Perial Asset Management, la gestion locative et le syndic de copropriété avec Perial Property Management, la promotion immobilière avec Perial Développement. Perial Asset Management assure également la distribution de ses produits auprès des CGPI, banques privées, compagnies d’assurance, réseaux nationaux et investisseurs institutionnels. Le Groupe Perial emploie à ce jour plus de 160 collaborateurs. Au 31 décembre 2016, la capitalisation des fonds gérés par Perial (SCPI, OPCI) s’élève à plus de 2,8 milliards d’euros.


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *