Paref livre à Fiducial sa bataille de l’Atlantique

Klepierre-COUV-RA-Small-220x140Les associés de la SCPI Atlantique Pierre 1 se sont prononcés pour un transfert de la gestion de leur SCPI au profit de Paref Gestion. Une procédure qui reste assez rare chez les SPCI.

Le phénomène est inhabituel chez les SCPI, mais sous l’impulsion de la société de gestion Paref Gestion, il tend à se répandre. Après avoir repris à BNP Paribas REM la gestion de la SCPI Capiforce Pierre, il y a deux ans, Paref a obtenu que l’assemblée générale des porteurs de parts de la SCPI Atlantique Pierre 1 qui s’est tenue lundi 22 juin, demande à passer dans son giron.

Les sociétés de gestion de SCPI ne sont pas propriétaires de leur SCPI comme le sont les sociétés de gestion d’OPCVM ou d’OPCI ! Leurs associés restent souverains et peuvent, en respectant un protocole, demander de changer de gestionnaire comme le ferait un syndicat de copropriétaire d’un immeuble à l’égard de leur syndic. Concrètement la résolution décidant de ne pas reconduire Fiducial Gérance a recueilli 91 % des voix des parts représentées en assemblée générale. Ensuite cette SCPI qui compte près de 1 500 associés a décidé à 88 % de confier la gestion de ce fonds à Paref Gestion.

Fiducial avait repris la gestion d’Atlantique Pierre 1 en rachetant pendant l’été 2012 la société de gestion UFFI REAM. Cet acteur important gérait un encours de SCPI d’un montant de 1,22 milliard d’euros. Son portefeuille comptait une quinzaine de SCPI parmi lesquelles se trouvait Atlantique Pierre 1. Les associés de cette dernière reprochaient les conditions dans lesquelles se sont déroulées la dernière augmentation de capital de la SCPI réalisée en 2009 et plus particulièrement l’emploi des souscriptions. L’évolution du prix des parts de cette SCPI à capital fixe sur le marché secondaire a renforcé leur ressentiment. Le prix acquéreur est tombé au 31 décembre dernier de 320 euros à 209,79 euros…

Les efforts entrepris par Fiducial Gérance pour redresser la barre n’ont pas produit d’effets assez rapide pour clamer le mécontentement des associés dont certains ont cru opportun de porter l’affaire sur le terrain judiciaire. Dans le dernier bulletin trimestriel, la société de gestion relève que « le résultat trimestriel est néanmoins supérieur aux prévisions ». Ce qui permet de reconduire l’acompte trimestriel de revenus à 3,10 euros. Et elle ajoute que « du côté des marchés secondaires, les marchés sont raisonnablement équilibrés en prix et en volume et l’attrait renouvelé du produit, dont la compétitivité par rapport aux autres placements, ne se dément pas, ne provoque pas d’excès. On ne peut que s’en réjouir ».

Sur la base de l’acompte trimestriel la distribution de 2015 s’inscrirait à 12,40 euros alors qu’elle atteignait 22 euros en 2010. Ce maintien permettant de consolider les réserves distribuables de la SCPI.

La SCPI Atlantique Pierre 1 a vu sa capitalisation passer légèrement sous le cap des 50 millions d’euros. Elle possède 28 immeubles développant 36 500 mètres carrés. Créée le 29 mai 1986, ATLANTIQUE PIERRE 1 est doublement spécialisée en immobilier, en Murs de magasins pour 55,9 % de son patrimoine et en Bureaux pour 43,6 %, ce qui en fait une SCPI diversifiée.

pierrepapier.fr