Paref Gestion : collecte brute en SCPI en hausse de 45%

Le groupe Paref vient de publier ses résultats annuels, en baisse de 20% par rapport à l’exercice précédent. L’activité de gestion pour compte de tiers est en forte progression, ses encours progressent de 15% à 1,53 Md€.

Paref Gestion, la filiale de gestion d’actifs pour compte de tiers du groupe Paref, signe une nouvelle année exceptionnelle.

Forte hausse de la collecte en SCPI – La société de gestion, passée l’an dernier sous le contrôle du groupe Fosun, affiche une collecte brute en très forte hausse sur ses véhicules collectifs d’investissement en immobilier. A 160 M€, elle progresse de 45% par rapport à l’exercice précédent (111 M€), tirée par les bons résultats enregistrés par Novapierre Allemagne (107 M€) et Interpierre France (39 M€). La collecte nette (137,6 M€) bondit de 53%, le ratio collecte nette sur collecte brute s’appréciant par rapport à 2016 (86 % vs 81 %), ce qui, selon Paref, démontre « la confiance des investisseurs dans les produits proposés par le Groupe et la qualité de leur gestion ». Toutes les SCPI d’entreprise du groupe affichent d’ailleurs, à l’exception de Novapierre 1, des rendements supérieurs à la moyenne du marché. Les encours sous gestion, enrichis par ailleurs de l’apport des SCPI Cifocoma 1 et Cifocoma 2 en octobre dernier (+41 M€), augmentent quant à eux de 15%, pour s’établir à 1 531 M€ à fin 2017.

Développement « raisonné » auprès des investisseurs individuels – C’est donc une nouvelle fois l’activité de gestion pour compte de tiers qui tire l’activité du groupe, les commissions nettes sur gestion progressant de 34% (8,9 M€ vs 6,6 M€ en 2016), tandis que l’activité locative pour compte propre (Paref) accuse un nouveau repli (-4% des revenus locatifs nets, à 8,3 M€). Le résultat net consolidé du groupe recule de 20%, à 8,3 M€, en raison notamment « d’un profit non récurrent de 2 M€ en 2016 lors du changement de méthode de consolidation de la participation dans la SCPI Interpierre France », explique le communiqué d’annonce des résultats 2017. Paref précise par ailleurs ses nouvelles ambitions stratégiques. Le groupe compte « accélérer sa trajectoire de croissance » autour de trois piliers : une gestion « proactive » de la valeur du patrimoine détenu par Paref ; l’accélération de l’activité de gestion pour le compte des investisseurs institutionnels ; et le développement « raisonné » de l’activité de gestion pour les investisseurs individuels. Cette croissance passera, selon Paref, par « l’augmentation des actifs sous gestion des produits existants », et la « création de nouveaux produits » à venir.

Frédéric Tixier


A propos de Paref(i)
Le groupe Paref se développe sur deux secteurs d’activités complémentaires : l’investissement au travers de la société immobilière SIIC Paref, principalement dans l’immobilier d’entreprise en région parisienne (146 M€ de patrimoine au 31 décembre 2017), et la gestion pour compte de tiers au travers de Paref Gestion (1 531 M€ de fonds gérés au 31 décembre 2017), société de gestion agréée par l’AMF.
(i) Information extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *