OPCVM : les épargnants hésitent à reprendre le chemin de la Bourse

pierrepapier-img_0941La gestion collective française a connu entre juillet et septembre 2010 un nouveau trimestre de décollecte, selon Europerformance. Cela dit, le mouvement perd de son ampleur : 7,2 milliards d’euros de retraits pour ce trimestre à comparer avec un chiffre de 58,6 milliards pour l’ensemble des douze derniers mois.

Si les investisseurs achètent des fonds « actions internationales », avec une priorité accordée aux pays émergents, ils continuent  à vendre des parts de fonds « actions France, euro et Europe ».  Pour ce trimestre, ils ont eu tort : les fonds « actions » ont enregistré globalement un gain de 10,6 milliards.

Gérard Horny