Novaxia se donne les moyens de ses ambitions

lyonLa spécialiste de la transformation de bureaux en logements se dote d’une société de gestion agrée par l’AMF pour élargir sa gamme de fonds et structurer le groupe pour accueillir une collecte beaucoup plus importante

Créé en 2007, le groupe Novaxia s’est construit au carrefour de l’immobilier et des épargnants auxquels le groupe propose des solutions d’investissement immobilier prenant en compte la problématique fiscale, annonce la création de Novaxia Asset Management, société de gestion agrée par l’autorité des marchés financiers depuis le début de l’été.

Cette structure a pour vocation de créer, de structurer et gérer les véhicules d’investissement immobiliers et hôteliers proposés aux investisseurs particuliers et professionnels. Elle réunit 13 personnes alliant les fonctions juridiques, de structuration des fonds, commerciales et de back office rendue nécessaire par la directive AIFM et le développement du groupe qui a collecté 71 millions depuis sa création. D’autant que Novaxia veut changer de braquet et ambitionne de collecter 50 millions supplémentaire sur la seule année 2015. Pour cela Novaxia AM va développer les partenariats avec les conseillers en gestion de patrimoine, ainsi qu’avec des établissements bancaires tels que l’UFF, la banque Palatine et le Crédit Mutuel.

Novaxia Asset Management permettra au groupe d’élargir sa gamme de fonds, jusqu’à présent structurée autour de société en commandite, en créant notamment des FCPI (Ex FCPR à règles de fonctionnement allégés). La société de gestion est dirigée par Julie Banc, qui a exercé en banque d’affaires et au sein de sociétés foncières, avant de rejoindre Novaxia en tant que directrice adjointe en décembre 2013.

Pour l’heure c’est toujours la collecte et les investissements de Novaxia Immo Club (NIC) qui mobilise les forces de Novaxia AM qui reste disponible jusqu’au 14 novembre 2014. Cette PME investit ans des immeubles de bureaux pour les transformer en logements. Deux opérations phares ont déjà été engagées à Paris, boulevard de Belleville (61 logements), avec l’ancien centre de gestion des contraventions, et à proximité du parc Montsouris (68 logements).

Joachim Hazan, président fondateur de Novaxia, annonce un taux de rendement prévisionnel de 6 à 8 % pour les parts de NIC qui bénéficie de son éligibilité au PEA et au PEA PME. Selon lui la conjoncture de prix immobiliers sans croissance, se prête bien à cette activité de transformation de bureaux en logements. Ce qui lui permet d’analyser la conjoncture actuelle avec sérénité « La crise, non je ne vois pas… plutôt un simple retour à la normale ».

pierrepapier.fr