Nouveau changement de gouvernance chez Mercialys

air-parkCinq mois après sa nomination comme directeur général de la Foncière commerçante, Lahlou Khelifi est remplacé par Eric Le Gentil qui cumulera cette fonction avec son mandat de président de Mercialys.

Devenir une société indépendante quand son actionnaire de référence voit sa participation majoritaire revenir à 40,2% cela demande un peu d’apprentissage. C’est la manière optimiste de recevoir l’annonce du départ de Lahlou Khelifi, directeur général de la société d’investissement immobilier cotée (SIIC) Mercialys, filiale du groupe Casino. Un communiqué de la société nous apprend parallèlement que Eric Le Gentil qui a pris la présidence de la foncière après 5 années comme administrateur indépendant de la société cumulera maintenant ce mandat avec la fonction directeur général de Mercialys. Cette réunification de la présidence et de la direction générale à peine 5 mois après la mise en place d’une nouvelle gouvernance de la société fait un peu désordre ou pour le moins erreur de casting que la précipitation dans son annonce, suivant déjà des démissions en cascade dans son état-major, pour qu’elle soit effective lors de la présentation des résultats 2012 devant les analystes financiers.

Malgré ces réorganisations successives, retenons que le nouveau PDG de Mercialys a au moins le mérite de bien connaître les sociétés et d’avoir l’antériorité de sa présence lorsque le plan stratégique qu’il compte continuer à mettre en œuvre a été défini. Pour l’heure, les objectifs ne sont pas modifiés. Eric Le Gentil devrait donc poursuivre la stratégie de recentrage du portefeuille d’actifs et de développement des activités pour compte de tiers. En 2013, Mercialys souhaite dégager une croissance organique soutenue avec un objectif de croissance des loyers à périmètre constant d’au moins +1,5% au-dessus de l’indexation. La performance opérationnelle devrait demeurer élevée, avec un ratio Ebitda/Revenus locatifs supérieur à 84%. La performance doit être renforcée par la création de valeur au travers des livraisons de projets Esprit Voisin, le déploiement de la Foncière Commerçante sur 17 centres et le développement d’activités pour compte de tiers. Le résultat des opérations (FFO) retraité sera en hausse grâce à la création de valeur conduite sur le portefeuille recentré. En revanche, les cessions de l’année 2012 et du premier semestre 2013 devraient affecter le résultat des opérations (FFO) 2013 de -15% à -20%, selon les dates effectives de cession.

pierrepapier.fr