Notapierre allonge son délai de jouissance

La SCPI « paquebot » – 2,15 Md€ de capitalisation – gérée par Unofi (Union notariale financière) a porté de 3 à 5 mois le délai de jouissance de ses parts depuis le 1erjuillet. Elle a procédé à 4 acquisitions depuis le début de l’année, dont 3 ces dernières semaines. Sa volonté de conserver une gestion « saine et prudente » l’a conduite à fixer son taux de distribution à 4% en 2018.

Discrète, mais active… Notapierre, principalement distribuée par les offices notariaux, fait rarement parler d’elle. Elle n’en reste pas moins l’une des plus importantes SCPI du marché, avec une capitalisation qui la positionnait, fin 2017, en 4position du classement par taille, juste derrière Rivoli Avenir Patrimoine (Amundi Immobilier), et juste devant Accimmo Pierre (BNP Paribas REIM).

Près de 200 M€ de collecte en 2017

Notapierre a collecté une nouvelle fois l’an dernier, comme en 2016 (195 M€), près de 200 M€ de nouvelles souscriptions nettes (192,83 M€), portant sa capitalisation à plus de 2 Md€ (2,15 Md€ fin mars 2018). Initialement positionnée sur le segment des immeubles de bureaux, la SCPI a fait évoluer sa politique d’investissement en 2015, s’autorisant notamment à investir dans les secteurs de la santé et de la dépendance, ou de l’accueil des personnes âgées. Fin 2017, ce nouveau créneau représentait 1,5% de son patrimoine globalement provincial (58,2%), et toujours majoritairement composé de bureaux (74,5%) et d’entrepôts (17,5%).

Politique d’arbitrage « volontariste »

La SCPI, qui est confrontée à une baisse tendancielle du taux d’occupation sur ses immeubles les plus anciens, s’est engagée dans une politique d’arbitrage assez soutenue et d’ailleurs qualifiée par la société de gestion de « volontariste ». En 2017, Notapierre a ainsi procédé à plus de cessions (30 opérations, pour un total de 67,38 M€) que d’acquisitions (2 immeubles de bureaux, pour un total de44,61 M€). Ce désinvestissement net s’explique également par les difficultés rencontrées par la SCPI pour trouver des actifs de qualité à des prix raisonnables. Il aura conduit à une légère amélioration du taux d’occupation de Notapierre, passé de 85,80% en moyenne sur 2016 à 85,87%, toujours en moyenne, sur 2017 (et à 87,15% findécembre de l’an dernier).

Quatre acquisitions depuis le début de l’année

Mais ce faible niveau d’investissement a également eu pour conséquence un retard dans l’emploi des fonds collectés par la SCPI. Pour restaurer l’équilibre entre les acquisitions et la collecte, la société de gestion a donc décidé d’allonger le délai de jouissance des parts nouvellement souscrites, celui-ci étant passé, depuis le 1er juillet, du 1er jour du 3mois suivant la souscription au 1er jour du 5mois suivant la souscription. Notapierre, après un début d’année plus équilibré en termes d’entrées/sorties (l’acquisition d’un immeuble de bureaux de 8 000 m2, à Clichy, pour 74,19 M€, contre 10 cessions pour un total de 13,97 M€), semble également avoir poussé les feux sur les investissements. Elle a en effet procédé à 4 acquisitions depuis le début de l’année, dont 3 au cours des quatre dernières semaines, en se portant acquéreur de 3 immeubles soit, au total, plus de 31 000 msupplémentaires… Le prix de ses acquisitions n’a pas encore été communiqué, mais ces nouveaux actifs devraient grandement contribuer à la réduction du solde à investir. Pour l’heure, « la volonté de conserver une gestion saine et prudente » a conduit la SCPI à fixer son taux de distribution 2018 à 4%. Un premier acompte de 3,60 € par part a été distribué le 30 avril dernier.

Frédéric Tixier


A propos d’Unofi(i)
Le groupe Unofi est organisé autour d’une holding, la SAS Unofi, au capital de 163 millions d’euros, qui anime les sociétés chargées d’assurer ses différents métiers ainsi que de porter ses moyens opérationnels. Ces quatre sociétés filiales sont : Unofi-Assurances, compagnie d’assurance sur la vie et de capitalisation ; Unofi-Crédit, société de financement ; Unofi-Patrimoine regroupe les seize directions régionales d’Unofi et les services du développement ; Unofi-Gestion d’Actifs qui gère les fonds communs de placement proposés par le groupe et les actifs financiers d’Unofi-Assurances, et la SCPI Notapierre et les investissements immobiliers d’Unofi-Assurances.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société