Norma Capital lance Fair Invest, une SCPI « favorisant les activités socialement utiles »

La société de gestion, qui a repris les commandes de la SCPI Vendôme Régions en mars dernier, ajoute un nouveau véhicule à sa gamme de produits grand public. Fair Invest, une SCPI diversifiée sectoriellement et géographiquement, s’attachera à favoriser l’usage responsable des locaux détenus.

L’investissement responsable débarque dans l’univers des SCPI. En juillet dernier, une nouvelle société de gestion, Kyaneos Capital, lançait un premier véhicule dédié aux actifs résidentiels :Kyaneos Pierre, une SCPI « écologique, socialement responsable, et soucieuse de participer au développement de l’économie locale ». C’est maintenant au tour de Norma Capital, le repreneur de la SCPI Vendôme Régions, de proposer une formule d’investissement « mettant au cœur de ses préoccupations patrimoniales l’usage des locaux qu’elle acquiert et qu’elle gère », en privilégiant « certaines activités à caractère social ».

Un patrimoine immobilier utile

Fair Invest se positionne en effet comme une SCPI « favorisant les activités socialement utiles ». Les candidatures de locataires exerçant une activité en lien avec le secteur associatif et visant à promouvoir la cohésion sociale, l’insertion à l’emploi, l’entraide sociale, la santé, le bien-être collectif ou la protection de la petite enfance, seront encouragées. Tout comme ceux agissant dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables. La SCPI se fixe en effet également comme objectif la réduction des consommations de fluides, à la fois en « améliorant les immeubles », et en « sensibilisant les locataires » à cette problématique. Par ailleurs, Fair Invest n’aura pas recours à l’effet de levier.

Un véhicule accessible, à destination d’investisseurs nouvelle génération

Fair Invest, un concept sur lequel Thibault Feuillet, le Directeur commercial de Norma Capital, avoue travailler depuis près d’un an, compte en outre séduire de nouvelles catégories d’investisseurs. « Sur Vendôme Régions, la moyenne d’âge des souscripteurs est de l’ordre de 50 ans. Fair Invest s’adressera notamment à des individus plus jeunes et sensibles aux thématiques sociétale et environnementale », explique-t-il. Le coût d’entrée dans la SCPI, dont le processus de souscription sera « totalement digitalisé », est de ce fait volontairement fixé à un niveau assez bas : 200 € par part, avec un minimum de 5 parts (1 000 €) pour une première souscription. Un dispositif de versements programmés, à l’instar de celui récemment mis en place chez Primonial REIM, sera également proposé.

Dans l’attente d’un nouveau label ASPIM

Norma Capital compte plus globalement faire des thématiques sociétale et environnementale un axe fort de positionnement de la société de gestion. En instaurant notamment des règles strictes, en matière d’investissement ou de choix des locataires, en accord avec leurs principes sous-jacents. Elle n’est d’ailleurs pas la seule à réfléchir autour de ces concepts. L’ASPIM, l’association fédérant les sociétés de gestion d’actifs immobiliers, doit prochainement proposer un label ISR «spécifiquement adapté à l’immobilier», comme le révélait dernièrement Arnaud Dewachter, l’ancien Délégué général de l’ASPIM. Cette nouvelle classification devrait voir le jour d’ici la fin de l’année, ou début 2019. Les sociétés de gestion sont déjà dans les starting-blocks…

Frédéric Tixier


A propos de Norma Capital(i)

Norma Capital (près de 650 millions d’euros d’actif brut sous gestion) est une société de gestion de portefeuille spécialisée dans la création et la gestion de fonds immobiliers (OPPCI / SCPI / SCI club deal) et agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. L’expertise de Norma Capital s’adresse à la fois à des clients institutionnels et à une clientèle privée. L’équipe de gestion est composée de huit professionnels de la gestion de fonds et d’actifs immobiliers.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société