Nette amélioration du taux d’occupation de la Foncière lyonnaise

Mandarin-OrientalL’année 2014 s’avère riche pour la SIIC spécialisée dans les bureaux parisiens. Elle a cédé le mandarin Oriental et sa participation dans SIIC de PARIS avec de fortes plus-values à la clé.

Les loyers de la société d’investissement immobilier cotée (SIIC) Foncière Lyonnaise s’établissent à 112,7 millions d’euros au 30 septembre 2014 contre 112,0 millions au 30 septembre 2013. A périmètre constant, les loyers progressent de 3,5millions (+ 3,4 %). La vente du Mandarin Oriental en février 2013 génère une baisse de loyer de 1,2 million d’euros sur 2014. A l’inverse, la perception d’une indemnité de résiliation anticipée d’un bail sur le Washington Plaza génère un revenu de 1,5 million sur cette même année.

La progression des loyers est principalement liée aux nouvelles locations intervenues au cours de l’année 2013 et en 2014. SFL a commercialisé environ 30 000 m2 de surfaces au cours des neuf premiers mois de 2014, dont notamment, au troisième trimestre, 7 500 m2 de bureaux loués au groupe de confection Fast Retailing. Le loyer facial moyen de bureaux des commercialisations 2014 ressort à 650 €/m² et l’économique à 558 €/m2. Le taux d’occupation physique des immeubles en exploitation progresse à 86,1 % au 30 septembre 2014 contre 82,0 % au 31 décembre 2013.

L’endettement net consolidé a diminué du fait de la vente de la participation dans SIIC de Paris. Il atteint 1 253 M€ au 30 septembre 2014, contre 1 457 M€ au 31 décembre 2013. Il représente 29,2 % de la valeur du patrimoine.

Les projets en développement se sont poursuivis au cours de la période, en particulier l’immeuble #cloud.paris, rue de Richelieu et l’immeuble du 90 Champs-Elysées. Par ailleurs, le nouvel hôtel Indigo de 57 chambres au sein de l’ensemble Edouard VII a été livré et vient d’être inauguré.

Au cours du troisième trimestre 2014, SFL a cédé sa participation de 29,6 % au capital de SIIC de Paris pour un prix de 23,88 € par action, soit 304,9 M€. Cette participation avait été acquise en décembre 2010 au prix de 18,48 € par action, soit 236,0 M€. Il n’y a pas eu d’acquisition au cours du troisième trimestre 2014.

pierrepapier.fr