Les résultats de Mercialys, foncière spécialisée dans les centres commerciaux, se caractérisent au premier semestre par une hausse de 9,3 % des revenus locatifs à 79,15 millions d’euros. Et toutes les lignes du compte de résultats sont de la même veine : hausse de 11,2 %  du résultat des opérations à 70,13 millions, de 8,6 % du résultat net part du groupe à 55,28 millions, de 9,2 % de la capacité d’autofinancement à 70,3 millions, de 8,5 % du bénéfice net par action à 0,60 €, etc.

La valeur totale du portefeuille, droits inclus est estimée à 2.642,1 millions d’euros, en progression de 2,9 % sur six mois et l’actif net réévalué est porté à 27,37 € par action, en hausse de 1,8 %.

« Nous abordons le second semestre 2011, explique Jacques Ehrmann, PDG de Mercialys, avec une visibilité accrue qui nous permet de relever notre objectif de croissance. Le résultat des opérations par action devrait enregistrer sur l’exercice 2011 une croissance supérieure ou égale à 7 % contre 5 % annoncés précédemment ».

A l’occasion de la publication de ces résultats, Mercialys a annoncé la création d’un partenariat avec Union Investment, gérant de fonds allemand très actif sur le marché de l’immobilier. Les deux partenaires vont créer un fonds d’actifs commerciaux matures au travers d’un OPCI détenu à 80 % par Union Investment et 20 % par Mercialys.  L’OPCI va acquérir un premier actif situé à Bordeaux-Pessac pour une valeur totale d’environ 80 millions d’euros incluant les lots détenus par Mercialys.

Ces résultats  étaient largement anticipés par les analystes : le 26 juillet, en milieu d’après-midi, le titre Mercialys s’échangeait en baisse autour de 29,30 € ; il enregistre toutefois une hausse de 4 % depuis le début de l’année et de 18 % depuis un an.

Pierrepapier.fr>>actualité>>SIIC