Le deuxième OPCI du marché en termes d’encours vient d’annoncer l’acquisition d’un ensemble de bureaux de 20 000 m2 situé à Montrouge. Une opération qui porte les actifs gérés au-delà des 2 Md€. AXA Selectiv’Immo a obtenu une performance de 4,33% en 2016.

Axa Selectiv’Immo poursuit ses acquisitions immobilières « physiques ». Après une année 2016 déjà très active – 8 opérations directes et indirectes, dans différents pays, pour un total de 617 M€-, l’OPCI grand public distribué via les contrats d’assurance vie des réseaux d’AXA vient d’annoncer un achat emblématique : le siège français de Pfizer, l’une des plus grosses entreprises pharmaceutiques mondiales.  

Plus de 2 Md€ d’actifs sous gestion – « Une transaction structurée sous la forme d’un accord de vente et de cession-bail avec le vendeur et principal locataire, Pfizer », explique le communiqué distribué à cette occasion, le 4 avril dernier. L’opération « porte le total d’actifs gérés par AXA Selectiv’Immo à plus de 2 Md€ », constate Antoine Aubry, fund manager chez Axa IM – Real Assets, le gestionnaire de l’OPCI.  A fin janvier, dernières données disponibles, le fonds affichait déjà un actif net de 2,27 Md€, et une valeur globale des actifs gérés de 2,47 Md€. La poche immobilière, qui représentait 58% du patrimoine à fin 2016 (57% à fin janvier), a progressé de 8,85% en 2016, à périmètre constant, et de 74% par rapport à la valeur du patrimoine à fin 2015.

Bureaux et France dominants – Celui-ci est majoritairement investi en actifs de bureaux (65% à fin janvier) et sur le marché français (51%, dont 44% sur l’Ile-de-France et 7% en régions). Les opérations réalisées en 2016 n’ont guère changé cette répartition, davantage toutefois sur la nature des actifs (les bureaux ne représentaient que 58% du patrimoine à fin 2015) que sur leur diversification géographique (les actifs français étaient à 47% à fin 2015). L’année écoulée marque toutefois l’entrée d’un nouveau pays européen au sein du portefeuille, la Belgique (6% à fin 2016).

Collecte et performance – L’OPCI d’AXA, 2e du marché par la taille derrière celui d’Amundi, Opcimmo, a réalisé lui aussi un nouveau millésime impressionnant en termes de collecte, chiffrée à 749 M€ par les données IEIF, soit 11% de mieux qu’en 2015. Côté performances, le fonds affiche une assez belle régularité. En 2016, la progression de la valeur liquidative dividende réinvesti s’établissait à +4,33%, contre 4,73% en 2015, +6,66% en 2014, +4,17% en 2013, et +4,06% en 2012, soit une performance cumulée de +26,30% depuis sa création[1].  

A propos d’AXA Investment Managers – Real Assets(i)
AXA Investment Managers – Real Assets gère plus de 70 milliards d’euros d’actifs, comprenant 53,4 milliards d’euros d’investissements directs en immobilier et infrastructure, ainsi que 14 milliards d’euros en financements d’actifs réels, à fin décembre 2016. AXA Investment Managers – Real Assets offre une approche de l’investissement à 360° en Real Assets, comprenant des opportunités à la fois en fonds propres et en dette, dans diverses géographies et secteurs, et via des instruments privés et listés. AXA Investment Managers – Real Assets est un leader mondial des investissements Real Assets, ainsi que le leader de la gestion de portefeuilles et d’actifs immobiliers en Europe et parmi les plus importants acteurs au monde. Ses équipes gèrent des fonds et des mandats depuis plus de 30 ans et comprennent plus de 600 collaborateurs répartis dans 15 bureaux et qui opèrent dans 24 pays dans le monde, et apportent leurs connaissances approfondies des pays, villes et secteurs.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] 14 mai 2012

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *