L’OPA de SMA BTP sur Tour Eiffel seule en lice

immeubleEurobail contrôlée par Chuc Hoang a annoncé mercredi soir renoncer à son OPA sur Tour Eiffel. L’offre de SMA BTP libellée à 58 euros par action de la SIIC reste donc seule en lice. Les arbitragistes ont cédé leurs titres. Pour autant, l’avenir de Tour Eiffel reste à écrire.

Les arbitragistes qui misaient sur une nouvelle surenchère ont rapidement tiré les conclusions du retrait de l’OPA à 55 euros visant les titres Tour Eiffel lancée par Eurobail, contrôlée par Chuc Hoang. Altimeo AM a cédé hier toute sa position soit 105 924 actions Tour Eiffel, dont la majorité a été acquise au-dessus du prix d’offre de SMA BTP (58 euros) à 58,05 euros. Et Maven Trading Ltd a vendu 107 180 actions de la société cible au même cours. Ces blocs structurants n’ont pas été intégrés aux 111 712 titres négociés officiellement jeudi sur le marché. Qui les a achetés ? Certainement pas SMA BTP qui ne peut acquérir des titres au-dessus du prix de son OPA…

L’identité de l’acquéreur éclairera la suite des évènements car Chuc Hoang, s’il s’est retiré de la compétition des OPA, n’a pas encore indiqué ses intentions sur le sort de sa participation dans Tour eiffel qui représente 30,3 % du capital de la SIIC. Quoi que SMA BTP ait abandonné tout seuil de réussite pour conditionner son offre, sa position sera très différente si l’assureur doit composer avec un puissant minoritaire qui a engagé de multiples actions judiciaires à l’encontre du management de la foncière. S’il a décidé de sortir de Tour Eiffel, peut-être demandera-t-il une prime sous une forme ou une autre. Les négociations pourraient se révéler âpres.

pierrepapier.fr