Les SCPI ont la cote chez les CGPI

La plateforme de distribution de produits financiers alternatifs a réalisé à la fin de l’été une enquête auprès de 150 CGPI sur le marché des SCPI. Il ressort de ce travail que les SCPI allient aux yeux des professionnels de la gestion patrimoniale la performance, la sécurité et la facilité d’accès. Ces derniers y voient une alternative aux contrats d’assurance vie en euro. Près des trois quarts des CGPI anticipent une progression de la part des SCPI dans le patrimoine de leurs clients et sont désireux de voir se développer la présence des SCPI au sein de l’assurance-vie. Cette étude a été réalisée avant l’annonce de la loi de finance et du renforcement de la fiscalité du patrimoine et de l’épargne qui milite pour la détention de SCPI dans le cadre de l’assurance-vie.

Pierrepapier.fr

bureauxEnquête Exclusive Partners
16 questions à l’attention des CGP

Exclusive Partners, société indépendante de conseil en investissement a réalisé en août-septembre 2012 une étude auprès de plus de 150 CGPI sur le marché des SCPI. Pour la première fois, cette étude porte sur les aspects qualitatifs du marché des SCPI et non sur les volumes traités.

Conclusion générale de l’étude

1. Pour la grande majorité des personnes interrogées, les SCPI représentent aujourd’hui un investissement plus attractif que les autres classes d’actif, y compris l’immobilier en direct et les contrats en euros d’assurance vie.

2. Les CGPI s’attendent à une augmentation du poids des SCPI dans le patrimoine de leurs clients.

3. Les SCPI en combinant rendement et sécurité répondent bien aux attentes des clients.

Commentaires sur les résultats du sondage
Les CGPI sondés ont répondu à 16 questions traitant trois points clés du marché des SCPI :

• Premièrement, il s’agit d’avoir un aperçu global sur l’activité des personnes interrogées (types d’actifs gérés, encours…).

• La deuxième partie de cette étude fait un état des lieux du marché actuel des SCPI et met l’accent sur la perception qu’ont les CGPI de ce marché. Le résultat montre que le véhicule répond plutôt bien aux attentes des clients pour 81% des personnes interrogées. Le succès des SCPI s’explique selon eux par: – la performance (81.4%) – la sécurité de l’immobilier (77.5%) la facilité d’accès pour des montants faibles (73.9%)  ; l’offre actuelle apparaît donc bien adaptée (73.3%) et les performances en ligne avec les attentes (83.6%).

• Le troisième volet traite de l’évolution du marché des SCPI. Dans les années à venir, 73,3% des CGPI s’attendent à une augmentation du poids des SCPI dans le patrimoine de leurs clients et ce poids devrait rester stable pour 25.3%. Ce développement devrait porter en premier lieu sur les SCPI de rendement, même si le rendement devrait rester stable ou diminuer pour 89.1% des CGPI. 41,5% des CGPI s’attendent à un fort développement des SCPI de déficit foncier. Les SCPI Malraux devraient continuer à se développer à un rythme plus modeste. Quant à la SCPI Scellier, on s’attend à un effondrement de ce type de placement notamment à cause de la fin programmée de ce dispositif en décembre 2012. En termes de sous-classes d’actif, la préférence va aux : – Commerces (90.7%) – Investissements à l’étranger (86.5%) – Diversifiées (86.5%) – Bureaux (81.7%). En ce qui concerne l’évolution du marché des SCPI, les CGPI espèrent que ces véhicules d’investissement se développeront au sein des contrats d’assurance-vie (71.5% des réponses) et 65,5% d’entre eux pensent qu’une amélioration de la liquidité des SCPI serait bénéfique à leur développement. Les SCPI se sont également démarquées dans un environnement incertain (crise financière de 2007, crise de la dette souveraine…) en faisant preuve d’une bonne résistance. Les SCPI se positionnent parmi les placements optimisant le plus le couple rendement/risque. En effet, pour une grande majorité des CGPI, l’investissement en SCPI est aujourd’hui plus attractif que toutes les autres classes d’actif y compris l’immobilier en direct (55.2%) et surtout les contrats en euros d’assurance-vie (73.3%). De fait, les SCPI ont enregistré de très bons rendements en comparaison avec les autres classes d’actifs, principalement sur la période entre 2007 et 2011, période marquée par une forte instabilité. Comme le montre le tableau ci-contre, les SCPI se sont situées en 2ème position après l’or avec un rendement de 7,09%.

Comparatif des placements sur 5 ans, du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2011, source : IEIF

Or : 20,66%
SCPI : 7,09%
Sicav obligataires : 3,25%
Livret A : 2,54%
Sicav monétaires : 1,98%
Inflation : 1,74%
Foncières cotées : -5,99%
Actions françaises : -6,99%

Le mouvement semble donc bien engagé d’autant plus que les SCPI de rendement se présentent aussi comme une solution de substitution au contrat d’assurance-vie en euro.

Pour conclure, il ressort globalement de l’étude réalisée que dans le contexte actuel, les SCPI semblent ne pas connaître la crise car ce sont des véhicules qui: – répondent aux attentes – sont plus attractifs que les autres placements. Les SCPI devraient par conséquent, continuer de bénéficier de l’incertitude sur l’avenir et de l’aversion au risque constatées sur les marchés tout en profitant du statut de valeur refuge de l’immobilier. On peut donc s’attendre à une belle fin d’année 2012 et à une hausse de la demande pour ce placement pour l’année 2013.

Quelques réponses détaillées

Quel pourcentage de vos actifs conseillés est investi en placements immobiliers ?
0% pour 1,4 % des CGP interrogés
Entre 0 et 10 % pour 25,2 % des CGP interrogés
Entre 10 et 15 % pour 28,2 % des CGP interrogés
Entre 25 et 50 % pour 28,6 % des CGP interrogés
Plus de 50 % pour 16,3 % des CGP interrogés

Vos clients ont-ils investi dans des SCPI en 2011
Si oui dans quel type de SCPI ?

Non : 14,4 %
Rendement : 79,5 %
Scellier : 23,2 %
Malraux : 17,9 %
Déficit foncier : 17,9 %
Autre : 4,6 %