Les pertes de Banimmo pèsent sur les résultats d’Affine

galerie-bagatelleAlors que les loyers sont en hausse, la hausse valeur des immeubles a baissé de 4,5 %. Le dividende de 1 euros procure un rendement de 5,5 % à l’action.

La Bourse a mal accueilli la publication des résultats de la société d’investissement immobilier coté Affine. Le titre a perdu jeudi 4,05 % à 18,23 euros réduisant ses gains depuis le 1er janvier à 20,2 %.

Le résultat EPRA d’Affine s’est replié à 16,5 millions d’euros contre 17 millions d’euros en 2013 (-3,3 %). La foncière explique cette variation par de moindres revenus provenant de l’activité de développement immobilier et par une baisse de la contribution des sociétés mises en équivalence. Au premier plan de celles-ci figure Banimmo. Cette société belge détenue à 49,5% connait une période difficile : retards dans les attributions de projets, vacance durable sur certains actifs, ce qui pèse sur ses résultats et sa valeur d’actif net réévalué en forte baisse sur les derniers exercices. Compte tenu d’une contribution négative de 4,7 millions d’euros de Banimmo, le résultat net consolidé ressort à -11 millions, contre -8,8 millions en 2013.

Les revenus locatifs ont par contre augmenté de 8,6%, notamment en raison de l’intégration à 100% de Jardins des quais et de l’entrée en loyer d’immeubles neufs, tandis les frais de fonctionnement ont presque stagné (+1,5%) et que les frais financiers ont baissé de 4,8%, alors que le coût moyen de sa dette est tombé (3 %) ainsi que sa maturité (5,5 années). Cette évolution positive des loyers a permis à la capacité d’autofinancement de passer de 17,9 M€ à 22,8 M€. Ce qui amène la société à proposer un dividende de 1 euro par action contre 0,9 euro l’an dernier, procurant au titre un fort rendement de 5,5 % sur la base du cours de 18,23 euros jeudi soir.

L’Actif Net Réévalué EPRA (hors droits), déduction faite des quasi-fonds propres et après retraitement de la juste valeur des instruments dérivés et des impôts différés, recule de 7,8% à 236 millions d’euros, en raison du résultat négatif et des distributions en 2014. Par action, l’ANR d’Affine (hors autocontrôle et après dilution des ORA) passe de 25 à 23 euros.

L’immobilier de bureau représente un patrimoine de 322 millions d’euros droits inclus. Le patrimoine de surfaces commerciales est de 132 millions d’euros, droits inclus. Enfin, le patrimoine logistique du groupe Affine pèse 156 millions d’euros droits inclus. En intégrant les immeubles des sociétés mises en équivalence, appartenant essentiellement à Banimmo (la société détient 20 immeubles et 5 terrains), la juste valeur (droits inclus) du patrimoine total ressort à fin 2014 à 945 millions d’euros, contre 993 millions d’euros à fin 2013.

pierrepapier.fr