2014 a été une année de transition pour Altearea Cogedim

Altarea-Cogedim_RoncqMalgré un repli de 13 % du chiffre d’affaires, la SIIC a maintenu ses marges grâce à la baisse sensible du coût de son endettement. Fin 2014, le pipeline de développement représente un investissement de 1,8 milliard d’euros pour 160 M€ de loyers.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Altarea Gogedim a baissé de 13% en 2014 en raison de de ses activités de promotion. Selon la société, malgré la bonne performance des commerces physiques et du bureau, le cash-flow opérationnel recule de 7,7% à 201,8 M€ en raison principalement de la baisse des marges en logement accentuée par l’effet de base Laennec en 2013. Dans un contexte concurrentiel accru, Rue du Commerce a conservé ses parts de marché en high tech au détriment de ses marges. La marketplace a réalisé une très bonne performance et atteint désormais le point d’équilibre.

Au total, le cash-flow opérationnel après impact du coût de l’endettement net et de l’impôt décaissé (FFO) consolidé est en léger recul de -0,7% à 166,5 M€, grâce à l’amélioration du coût de l’endettement net (-14,1 M€) et à la maîtrise de l’IS (-1,3 M€). Ramené en part du Groupe, le FFO s’inscrit en baisse de -11,3% à 126,2 millions d’euros.

Le résultat net consolidé s’élève à 260,0 M€ (+18%), impacté positivement par la progression de valeur des actifs en patrimoine et par un produit d’impôt différé qui compense l’impact négatif de l’évaluation des instruments financiers. Ramené en quote part groupe, le résultat net consolidé ressort à 114,3 M€, reflétant ainsi l’impact des partenariats mis en place sur les actifs commerces. L’actif net réévalué par action s’est effrité à 129,80 euros 134,1 euros contre 134 euros un an plus tôt. Le dividende est maintenu à 10 euros par action.

Les ventes de logements neufs s’inscrivent en forte hausse (+21% en volume et +9% en valeur), tirées par les institutionnels et les produits d’entrée et de milieu de gamme. Cette politique d’accroissement des volumes a eu pour effet de diminuer le taux de rentabilité moyen. L’objectif à terme consiste à retrouver un niveau de profit similaire, en montant, aux deux années précédentes, lesquelles avaient bénéficié de l’impact exceptionnel du programme de logements sur l’ancien hôpital Laennec dans le septième arrondissement de la Capitale.

Fin 2014, le pipeline de développement représente un investissement de 1,8 Md€ pour 160 M€ de loyers, soit un potentiel de loyers supplémentaires correspondant à plus de 80% du patrimoine existant. Grâce à son modèle complet (investisseur, promoteur, prestataire), le Groupe a fortement augmenté son portefeuille de projets en cours avec 7 opérations maîtrisées en 2014 pour 130 000 m². Au total, la taille des projets en cours atteint près de 491 000 m² pour un équivalent valeur de 1,7 Md€.

Le cash-flow opérationnel progresse fortement (+15%), tiré par les honoraires et les opérations AltaFund. L’impact des nouvelles opérations engrangées en 2014 sur les résultats de l’activité Bureau se fera sentir au cours des prochains exercices.

Le président Alain Taravela indique que comme annoncé, 2014 a été une année de transition marquant la fin d’une période de transformation profonde de nos métiers et de notre organisation. La baisse relative du FFO est la conséquence à court terme d’une politique assumée de réduction des risques bilantiels d’une part, et des investissements de digitalisation d’autre part. Il juge qu’avec un ratio d’endettement (LTV) ramené à 37,7%, son Groupe a les moyens de mettre en oeuvre son portefeuille de projets qui, toutes classes d’actifs confondues, atteint le chiffre inédit de 2,2 millions de m² (9,7 Mds € en équivalent valeur).

Au cours des 10 dernières années, Altarea Cogedim a acquis des positions stratégiques dans les grandes métropoles françaises où se situe l’essentiel de ses développements et de notre patrimoine. Ces territoires, où se concentre la croissance démographique et économique française, sont confrontés à des problématiques immobilières complexes que son Groupe est capable d’appréhender grâce à la mixité de son offre et à l’étendue de ses savoir-faire. Altarea Cogedim est le seul groupe français maîtrisant l’ensemble des produits immobiliers (logements, bureaux, hôtels, commerces). Chacune des lignes de produits se décompose ensuite en gammes afin de s’adapter à chaque situation. Cette maîtrise opérationnelle doit permettre à Altarea de participer aux grandes mutations urbaines et d’accéder à des opportunités d’investissements uniques. Altarea Cogedim est ainsi devenu le grand partenaire immobilier des métropoles.

Le Groupe continue en outre d’étudier des opportunités stratégiques majeures, créatrices de valeur dans la durée (acquisitions et croissances externes ciblées, arbitrages, partenariats stratégiques…) pour conforter ses positions. Aussi, dès 2015, Altarea Cogedim entend renouer avec une dynamique de croissance forte de son FFO et de son dividende par action.

pierrepapier.fr