Les crédits à l’habitat en très fort recul

La dernière enquête de la Banque de France, publiée le 6 juin dernier, vient confirmer une tendance qui semble désormais bien enclenchée : la baisse – rapide – des crédits à l’habitat. Depuis le début de l’année, ceux-ci ont chuté de plus de 50%, passant 12,4 milliards de prêts immobiliers distribués en janvier à 6,2 milliards en avril. Certes, l’essentiel de ce repli a été enregistré entre janvier et février (-41%), mais il a été confirmé par deux mois consécutif de baisse (-6,8% en mars et -8,8%  en avril). Alors même, comme le constate la Banque de France, que le niveau des taux d’intérêt consenti pour une durée supérieure à un an est en légère diminution sur la période, passant de 4,06%  à fin mars à 4% fin avril.

L’Observatoire Crédit Logement /CSA confirme lui aussi cette tendance, mais note un léger mieux en mai. Dans la dernière édition de son tableau de bord mensuel, il constate en effet que « dans un contexte économique morose, le contrecoup des anticipations de la fin 2011 a lourdement pesé sur le mois de janvier 2012 », la production accusant un recul de 35,3% selon ses propres données. Toujours selon cet observatoire, la baisse s’est poursuivie en mars (-10,2%) et en avril (-9,5%), mais la production s’est « quasiment stabilisée » en mai (-0,6%).