Le fonds SECURITE PIERRE EURO a offert une rémunération bien supérieure à la moyenne de l’assurance-vie en 2012

immo-4662L’immobilier présenté comme soutien de l’assurance-vie : ce leitmotiv présenté depuis des mois trouve un sérieux point d’appui avec la performance publiée jeudi par le groupe Primonial pour son contrat en euros SECURITE PIERRE EURO. Alors qu’en 2012 la rémunération moyenne des contrats d’assurance-vie est tombée sous les 3 %, le fonds en euros du contrat Serenipierre, créé en partenariat avec Suravenir la compagnie d’assurance du groupe Crédit Mutuel Arkea, affiche un rendement net de 4,15 %, tout en constituant une réserve pour conforter ses performances sur le long terme.

Le fonds SECURITE PIERRE EURO est investi à 87% en immobilier tertiaire (biens acquis en direct et supports immobiliers collectifs, SCPI et OPCI). Les immeubles (commerces et bureaux) sont situés majoritairement en Ile-de-France (Paris et première couronne) et également dans des métropoles régionales (Lyon).

« Dans un contexte de taux obligataires très bas et dans une perspective de performance à long terme d’un fonds euros, présentant des caractéristiques auxquelles les épargnants français demeurent fortement attachés – garantie en capital, régularité des rendements et effet de cliquet – , l’immobilier nous paraît être aujourd’hui une classe d’actifs pertinente à privilégier pour un rendement attractif » indique Bernard Le Bras, Président du Directoire de Suravenir.

Cette analyse du président de Suravenir met en évidence les atouts des contrats d’assurance-vie reposant sur la pierre-papier. Garantie en capital quand il s’agit de fonds en euros (à la différence des contrats en unités de compte) et liquidité assurée quelle que soit la forme du contrat d’assurance-vie sont les atouts maîtres offerts aux épargnants attirés par la fiscalité douce de l’assurance-vie. Ces protections ont un coût près de 1 % par rapport à la rémunération offerte par les SCPI en 2012. Et l’assurance-vie n’autorise pas le recours à l’ingénierie patrimoniale largement mis à contribution par les acquéreurs de SCPI. En effet, une part significative des SCPI (entre 25 et 40 % selon les différentes estimations) sont acquises à crédit permettant à des épargnants de se constituer un capital en franchise d’impôts, alors que d’autres souscripteurs pratiquent le démembrement de propriété pour une finalité du même ordre.

Nul doute que la performance de ce contrat, dont les actifs sont gérés par Primonial, devrait conforter la place de la pierre papier dans les contrats d’assurance-vie.

Pierrepapier.fr

A propos du Groupe PRIMONIAL
Le groupe PRIMONIAL est présidé par André CAMO et dirigé par Patrick PETITJEAN. Ce dernier est le principal actionnaire de Neway holding qui détient 70 % du capital de Primonial aux côtés de Naxicap Partners (filiale de Natixis).
Créé en octobre 1989, le groupe PRIMONIAL, spécialisé sur tous les aspects du patrimoine, sélectionne, assemble et propose des solutions complètes destinées aux professionnels du patrimoine et à leurs clients. En matière d’immobilier collectif PRIMONIAL Real Estate Investment Management est la société de gestion de portefeuille de SCPI et d’OPCI du groupe ; dans le domaine des valeurs mobilières, PRIMONIAL Asset Management est la société de gestion de portefeuille dédiée à la multigestion.
A fin 2012, le groupe emploie plus de 500 collaborateurs, a collecté 1,6 milliard d’euros en 2012, prend en charge les intérêts de 50.000 familles pour un montant d’actifs gérés ou conseillés de plus de 5 milliards d’euros.
En immobilier, la filiale Primonial REIM gère à fin 2012 1,4 milliard d’euros d’actifs avec 300.000 m² de patrimoine immobilier sous gestion, 16.000 associés et 540 entreprises locataires. En 2012, les véhicules de PRIMONIAL REIM ont engagé 940 millions d’euros sur le marché immobilier.