Le classement de la collecte des SCPI bousculé en 2012

Primonial passe en tête des sociétés de gestion avec 329 millions de collecte nette. La SCPI PFo2 de Périal confirme son leadership.

scpi-de-robienLe recentrage de la collecte des SCPI sur les SCPI Immobilier d’entreprise a modifié sensiblement le podium des sociétés de gestion de SCPI. C’est Primonial REM qui a pris l’an dernier la tête de la collecte nette avec 329,5 millions d’euros, contre 241 millions en 2011, gagnant 5 places dans ce classement. A la deuxième marche du podium, Sofidy conserve sa place grâce à une collecte nette de 277,6 millions d’euros en repli de 22 millions. La Française rétrograde de deux marches en ayant levé 276,5 millions d’euros contre 422,3 millions en 2011. A noter qu’au pied du podium Périal enregistre une belle croissance de sa collecte à 255 millions d’euros contre 219 l’année précédente, et gagne ainsi trois places au classement. Juste derrière, BNP Paribas malgré un repli de 32 millions à 245,2 millions repasse devant Amundi dont la collecte de 245,9 millions s’inscrit en baisse de 56 millions. Ce dernier acteur se rattrapant sur la montée en puissance de son OPCI grand public OPCImmo.

Ces ajustements dans l’ordre de la collecte ne modifie pas les rangs des sociétés de gestion de SCPI par capitalisation puisque La Française conserve 21,4 % des encours, avec 5,84 milliards, devant Amundi dont la capitalisation de 3,26 milliards d’euros lui confère 12 % de parts de marché. Les SCPI BNP Paribas avec 2,75 milliards de capitalisation occupent 10,1 % du total.

Loin derrière on observe le doublement de la capitalisation de la société de gestion Urban Premium, avec 58 millions d’euros qui a su capter l’intérêt des épargnants pour les SCPI Immobilier résidentiel Malraux et de déficit foncier. On remarquera par ailleurs que le rapprochement d’Uffi Ream et de Fiducial place le nouvel acteur à la sixième place avec 1 518 millions d’euros sous gestion en SCPI. Enfin HSBC passe le cap des 5 %, à 5,1 % et devient la septième société de gestion de SCP en gagnant 2 places.

Si le nombre de SCPI ayant collecté reste stable à 62, le nombre total de SCPI est revenu à 150 du fait des regroupements intervenus dans le but de créer des SCPI à même de disposer d’un portefeuille d’actifs d’un montant unitaire permettant de s’adresser à des locataires issus de grands groupes mieux à même de traverser les conjonctures économiques difficiles. On assiste parallèlement à une concentration de la collecte sur les paquebots du secteur. On distingue quatre SCPI dont la collecte nette dépasse les 200 millions. Derrière PFO2 du groupe Périal, qui levé 255,16 millions d’euros, Elysées Pierre gérée par HSBC, a attiré 226,65 millions d’euros. Viennent ensuite Primopierre, le navire amiral de Primonial qui s’adjuge 217,8 millions d’euros et enfin Accimmo-Pierre du groupe BNP Paribas avec 205 millions d’euros.

Pierrepapier.fr