La SCPI investie sur le marché immobilier allemand, lancée en juillet 2015 par Advenis Investment Managers, augmente à 200 M€ son capital statutaire. Les associés sont convoqués en AGE le 26 décembre pour statuer sur cette résolution. Au 30 septembre dernier, Eurovalys avait déjà collecté 43 M€, soit 90% de son capital statutaire actuel.

La SCPI Eurovalys, ouverte au public depuis juillet 2015, poursuit ses acquisitions. Après Cologne, Francfort et Wolfsburg, elle s’est portée acquéreur en novembre dernier d’un 4e actif dans la ville de Brême, deuxième port allemand après Hambourg.

Près de 55 M€ investis – Il s’agit cette fois d’un immeuble de trois étages d’une superficie totale de 10 549 m². Construit en 1999, il est situé au nord de la ville, au cœur d’un parc technologique de 170 hectares qui regroupe plus de 500 entreprises high tech, et à proximité immédiate d’une université. Il est loué en quasi-totalité au groupe d’électronique et d’énergie électrique allemand Siemens (à 72%) et à Univeg Deutschland (19%), un groupe spécialisé dans la distribution de produit frais. Le prix d’acquisition serait de l’ordre de 16 M€, ce qui porterait le total des investissements réalisés par Eurovalys depuis sa création à près de 55 M€[1].

Augmentation du capital statutaire – Un niveau qui dépassait d’environ 12 M€ le total des souscriptions recueillies par la SCPI au 30 septembre dernier (43,2 M€), niveau sans doute réduit depuis lors, sachant que le rythme mensuel de la collecte oscille entre 4 M€ et 8 M€. Ce sur-investissement ne pose d’ailleurs aucun problème à Eurovalys, celle-ci étant autorisée à recourir à l’emprunt, sa dette pouvant, de manière « occasionnelle », représenter jusqu’à 40% de la valeur d’expertise de ses actifs immobiliers. En revanche, le succès rencontré auprès des souscripteurs oblige la société à procéder à une augmentation de son capital statutaire (48 M€ actuellement), celui-ci constituant le plafond au-delà duquel les souscriptions ne peuvent être reçues sans formalité particulière. C’est la raison pour laquelle la SCPI convoque ses actionnaires en AGE (assemblée générale extraordinaire) le 26 décembre prochain pour leur demander d’approuver le relèvement du capital statutaire à 200 M€. Une résolution accompagnée d’une autre demande, visant cette fois à relever à 130 M€ le montant maximum des emprunts, sachant que ces derniers, comme actuellement, ne pourront toujours pas dépasser 40% de la valeur d’expertise de ses actifs immobiliers[2].

Nouvel acompte sur dividende – La SCPI, qui comptait 578 associés à fin septembre 2016, a procédé en novembre au versement d’un 3e acompte trimestriel sur dividende d’un montant de 10 €. Soit, comme le précise Eurovalys dans son dernier bulletin trimestriel, « un rendement de 1% sur le trimestre ».

A propos d’Advenis Investment Managers (i)
Advenis Investment Managers (AIM) est la société de gestion du groupe Advenis. Agréée par l’AMF, AIM a développé un pôle de compétences unique en allocation d’actifs, long only et en gestion performance absolue. AIM jouit aussi d’un savoir-faire reconnu dans le domaine de la gestion collective d’actifs immobiliers notamment dans l’immobilier ancien à réhabiliter.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Dont les 51% détenus sur l’immeuble de Cologne, en partenariat avec Inovalis Real Estate Investment Trust (REIT)
[2] Majorée des fonds collectés nets de frais non encore investis.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *