La SCPI EIRAM rouvre son capital

maisonLa SCPI à capital fixe Epargne Immobilière Rhône Alpes Méditerranée, plus connue sous son acronyme EIRAM, va augmenter son capital de 1,2 million d’euros par l’émission de 7 501 parts nouvelles à souscrire en numéraire. La souscription débutera le 22 avril prochain et la clôture de l’opération interviendra le 21 avril 2014. Du 22 avril au 21 mai 2013 les souscriptions seront réservées aux anciens associés avant que ne s’ouvre réellement la souscription au public. Un minimum de 10 parts est requis pour les souscriptions des nouveaux associés. Le prix des parts nouvelles est fixé à 530 euros dont 370 euros de prime d’émission (comprenant elle-même une commission de souscription d’un montant de 7.50 % HT, soit 8.97 % TTC du prix de souscription, soit 47.54 € TTC par part). La SCPI EIRAM recevra donc 3,6 millions d’euros, près de 10 % de sa capitalisation à la fin de l’année 2012, de fonds à investir dans l’acquisition de biens immobiliers dans le cas où toutes les parts proposées trouveraient preneurs.

Cependant, la société de gestion cabinet Voisin pourra limiter l’augmentation de capital au montant effectivement souscrit à la date de clôture sous réserve qu’il représente au moins 75 % de l’augmentation de capital. Elle pourra également proroger la période de souscription si l’émission n’est pas intégralement souscrite à la date de clôture ; ou relever le montant de l’augmentation de capital par l’émission de 1 880 parts maximum supplémentaires, au cas où celle-ci serait intégralement couverte par anticipation. Dans cette hypothèse, aucune souscription supplémentaire ne sera acceptée tant qu’un nouvel avis ne sera pas publié dans le bulletin d’annonces légales obligatoires. Enfin, Cabinet Voisin a la faculté de clôturer par anticipation et sans préavis l’augmentation de capital en cas de souscription intégrale avant cette date.

A propos de la SCPI EIRAM
Cette petite SCPI, gérée par le Cabinet Voisin installé à Dijon, avait une capitalisation de 36,95 millions d’euros au 31 décembre 2012. Elle n’en est pas moins une des plus anciennes puisqu’elle a été créée en 1968. Il s’agît d’une SCPI régionale dont le patrimoine provincial à 91 % se répartit en bureaux (43 %), locaux commerciaux (52 %) et en locaux industriels (4%). A la fin 2012, le taux d’occupation financier de ce patrimoine ressortait à 92.35 %. L’an dernier, son marché secondaire a porté sur 145 471 euros, alors que les parts en attente de cession comptaient pour 66 250 euros.  En 2012, le taux de distribution sur valeur de marché s’est établit à 5,41 %, tandis que la variation du prix moyen de la part a été négatif de 6,61 %. Le taux de rendement interne des parts ressort à 9,65% sur 5 ans, à 11,95 % sur 7 ans, à 12,2 % sur 10 ans et à 10,65 % sur 15 ans.

pierrepapier.fr