La SCPI Buroboutic garde le vent en poupe

Avec la prorogation et la majoration de sa  seizième augmentation de capital Buroboutic semble répondre activement à l’engouement de souscription qui vise cette SCPI. La date de clôture, initialement fixée à la fin mars, est reportée à la fin juin 2012. Et la société de gestion a décidé de relever le montant de l’augmentation de capital de 17,25 millions, par l’émission de 35 000 parts supplémentaires venant s’ajouter aux 115.000 parts nouvelles de 150 euros annoncées précédemment. Compte tenu d’une prime d’émission de 135 €, le prix de souscription s’élève à 285 euros.

Cette augmentation de capital a démarré seulement deux mois après la clôture de la quinzième opération du genre. La précédente augmentation de capital a été close le 30 septembre. En un an, elle a permis de collecter 40,5 millions d’euros auprès de 1.137 souscripteurs (dont plus de la moitié d’anciens associés) et de porter le capital à 280,8 millions d’euros. A sa date de clôture, les fonds collectés étaient intégralement investis dans des biens immobiliers respectant la politique de diversification du patrimoine.

Une nouvelle ouverture du capital semblait commandée par la demande de parts qui menaçait le marché secondaire de la SCPI.  Car si la précédente augmentation de capital a été officiellement close le 30 septembre dernier, dans les faits plus aucune part n’était disponible dès le mois de juillet 2011 du fait des souscriptions financées à crédit faisant l’objet d’une réservation ferme jusqu’au déblocage des fonds. Le taux de rendement interne de cette SCPI qui est de près de 1 % supérieur à celui de sa catégorie attire les investisseurs en quête de diversification pour leur épargne longue. Mais plus encore que le TRI 2011, c’est la performance obtenue en 2010 (15 ,25 % de performance globale dont 5,89 % de rendement) qui paraît avoir été responsable de la cote d’amour dont bénéficie encore, début 2012, la SCPI Buroboutic

Depuis le début de l’été 2011, les demandes d’achat se reportaient sur le marché secondaire de Buroboutic créant un déséquilibre face à un nombre limité de titres présentés à la vente. Pour éviter les surenchères conduisant les prix des parts à un niveau déconnecté de la valeur de reconstitution de la société, servant de référence à la détermination du prix d’émission en cas d’augmentation de capital, la société de gestion avait obtenu de l’AMF la suspension du marché secondaire de Buroboutic  jusqu’à l’ouverture d’une nouvelle augmentation de capital du mois de novembre , la seizième lancée en novembre dernier !

A propos de la SCPI Buroboutic
La SCPI Buroboutic entre dans la catégorie des SCPI murs de magasins qui comptent pour 58 % de son patrimoine qui comprend également des bureaux pour le quart, des entrepôts et des locaux mixtes. Il est situé à Paris (13 %), en région parisienne (56 %) et en province (31 %). Elle compte plus de 6000 associés. Elle a un capital fixe, sa capitalisation atteignait 302,6 millions d’euros au 31 décembre 2011. L’an dernier, sa collecte a représenté  38,16 millions compte tenu  1,93 millions de cessions et retraits compensés.
En 2011, on a constaté une modeste revalorisation de 0,4 % du prix des parts, lors que le rendement est ressorti à 5,44 % (contre 5,16 % pour l’ensemble des SCPI (hors fiscales). Son taux de rendement interne qui reprend les deux éléments de la performance (rendement et évolution du prix des parts) s’inscrit à 5,48 % sur un an, soit presque 1 % de mieux que l’ensemble des SCPI (4,51 %). Elle  conserve cette avance sur 7 et 10 ans avec des TRI de 12,28 et 13,75 %. Le différentie les tasse au vu du TRI sur 15 ans ((8,70 % contre 9,36 %).

A propos de Fiducial Real Estate
Fiducial Real Estate est une société foncière n’ayant pas opté pour le statut SIIC, filiale du groupe diversifié Fiducial (expertise comptable, cabinet d’avocats, fournitures de bureaux, société de conseils financiers…) qui exploite un patrimoine immobilier détenu en propre d’environ 274.000 mètres carrés investi en immobilier d’entreprise et situé en France, aux Etats-Unis, en Belgique et au Luxembourg. Sa valeur de marché s’élève à 460 MEUR répartis entre bureaux (79,2% ; 216 619 m2), locaux d’activités et logements (20,8% ; 57 013 m2). La société est cotée sur Euronext (compartiment B). Son capital est détenu à 95 % par Fiducial. Le chiffre d’affaires de son dernier exercice clos en septembre 2011 est de 46,1 millions d’euros pour une capacité d’autofinancement qui s’est élevée à 16,6 millions d’euros (- 19,8 %). Son bénéfice 2010/2011 atteint 13 millions, son résultat opérationnel étant de 21,5 millions d’euros. Fiducial Real Estate vise un chiffre d’affaires de 49 millions pour son exercice 2011/2012. Fiducial Real Estate procède actuellement au rachat de la société de gestion UFFI dont les encours de SCPI atteignaient 1,22 milliard d’euros au 31 décembre 201, un montant près de 4 fois supérieur à celui des encours de SCPI de Fiducial (302 millions d’euros)
Au cours de 89 euros, le 23 mars 2011, sa capitalisation boursière atteint 214,85 millions d’euros.
Fiducial Real Estate a pour filiale la société Fiducial Gérance, société de gestion agréée par l’AMF qui gère 302,7 millions d’euros d’actifs immobiliers au travers de la SCPI (société civile de placement immobilier) Buroboutic. En 2011 la collecte SCPI de Fiducial a atteint 40 millions d’euros en brut et 38,2 millions en net

Pierrepapier.fr