La Française modifie de nouveau le délai de jouissance de deux de ses SCPI

Les délais de jouissance d’Epargne Foncière et de Multimmobilier 2, qui avaient été réduits en novembre dernier, repartent à la hausse. Le prix de la part d’Epargne Foncière est revalorisé à compter du 2 février, à 800 €, contre 785 € auparavant.

Nouvelle modification « provisoire » du délai de jouissance d’Epargne Foncière et de Multimmobilier 2, deux SCPI de bureaux gérées par La Française Real Estate Managers.

Gestion active du délai de jouissance – A compter du 9 février prochain, ces délais seront en effet portés au 1er jour du 4e mois suivant le mois de la souscription. Cette révision conduit à une augmentation du délai de jouissance pour les parts de ces deux SCPI qui avaient bénéficié, à l’inverse, le 22 novembre dernier, d’une substantielle réduction. Le délai de jouissance était alors passé, à compter de cette date, du 1er jour du 6e mois au 1er jour du mois suivant le mois de souscription. Cette gestion « active » du délai de jouissance permet de concilier la capacité d’investissement de la SCPI – qui dépend du niveau de sa collecte – et les délais d’acquisition sur le marché des actifs immobiliers. Une collecte élevée et des délais d’acquisition qui s’allongent poussent à accroître les délais de jouissance, et réciproquement. Un levier que les sociétés de gestion peuvent utiliser de manière discrétionnaire, et qui permet également d’assurer l’égalité entre les nouveaux et les anciens associés.

Augmentation du prix de souscription – Ce principe d’égalité explique également en partie la revalorisation du prix des parts. Lorsque la valeur du patrimoine détenu par une SCPI a évolué, elle est tenue de répercuter cette variation sur le prix de souscription. La réglementation oblige en effet à fixer ce dernier à plus ou moins 10% autour de la valeur de reconstitution[1]. Compte tenu de la hausse continue des prix de l’immobilier, cette valeur de reconstitution est le plus souvent en progression d’une année sur l’autre. A fin 2016, celle d’Epargne Foncière s’établissait à 850,39 € et son prix de souscription, modifié en janvier de cette même année, à 785 €. Soit dans la fourchette basse de l’écart autorisé (765 €/935 €). Anticipant sans doute une nouvelle appréciation du patrimoine d’Epargne Foncière – très active l’an dernier sur le front des acquisitions, comme la plupart des SCPI du groupe -, La Française REM a décidé de porter le prix de souscription de cette SCPI à 800 € à compter du 2 février prochain, soit une hausse de 1,91%.

Frédéric Tixier

A propos de La Française Global REIM(i)
Les activités immobilières de La Française sont regroupées sous la marque La Française Global Real Estate Investment Managers (GREIM). Cette marque regroupe La Française REM, La Française Real Estate Partners et La Française Real Estate Partners International. La Française REM est la première société de gestion de société civile de placement immobilier en France en termes de capitalisation (au 30/06/2016, IEIF). Spécialiste de l’investissement et de la gestion pour compte de tiers, elle est présente sur l’ensemble des marchés immobiliers français. Elle développe également une offre de gestion de mandats immobiliers dédiés aux institutionnels sur des stratégies d’investissement Core/Core + mais aussi Value Added et Opportunistes au sein de La Française Real Estate Partners.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société


[1] La valeur de reconstitution d’une SCPI est égale à sa valeur de réalisation augmentée de l’estimation des frais liés à la reconstitution de son patrimoine. La valeur de réalisation est égale à la somme de la valeur vénale des immeubles détenus et de la valeur nette des autres actifs de la société.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *