La foncière britannique Hammerson achève son recentrage sur l’immobilier commercial

Hammerson devient un « pure player » de l’immobilier commercial européen qui comptera désormais pour 97 % de son patrimoine. La foncière britannique a engagé un processus de cession de la majeure partie de son portefeuille de bureaux pour un montant de 645 millions d’euros.

On assiste avec cette opération à la mise en œuvre de la stratégie de recentrage annoncée en début d’année. Le groupe avait alors fait part de son intention de céder son portefeuille de bureaux à Londres.

Les principaux actifs cédés sont :

– Secteur EC2 : 99 Bishopsgate ; la participation de 50 % dans 125 Old Broad Street et le site de développement Principal Place (commerces et résidentiel).

– Secteur EC3 : Leadenhall Court.

Avec cette opération, Hammerson réalise la cession d’un ensemble de six actifs, représentant 75 % du portefeuille du groupe à Londres. Le prix de cession fait ressortir un rendement de 5,2 % Le montant brut global de 645 millions d’euros dépasse de 5 % la valeur comptable pro forma, ce qui représente un rendement initial de 5,2 %.

Selon la société, le produit de cette opération servira à accroître la taille d’Hammerson et à renforcer sa spécialisation dans l’immobilier commercial à travers des investissements dans des développements et des acquisitions.

Pierrepapier.fr