L’invention de la transparence

L’invention de la transparence

Le secret de la richesse de Jacques Cœur : l’instauration d’une règle de transparence. Qui lui acquit la loyauté de ses capitaines… Chaque dimanche matin, Guy Marty raconte une anecdote historique sur les ondes de Sud Radio, dans une l’émission Osez investir animée par Philippe David et Thomas Binet. Podcast…

   

Aujourd’hui, nous allons parler de transparence et d’un homme extraordinaire

Guy Marty – Oui, Jacques Cœur. C’est lui qui a financé Charles VII dans l’étape finale de la guerre de cent ans. Comment avait-il fait pour être si riche ?

Ses navires commerçaient dans toute la méditerranée. Et il avait résolu un problème majeur. En effet, les tentations étaient nombreuses pour les capitaines de détourner à leur profit une partie des marchandises… eh bien, pas les capitaines de Jacques Cœur !

Il avait un secret ?

Guy Marty – Il avait compris que de toute façon, ceux qui prenaient tous les risques, la mer, les pirates, les pays plus ou moins accueillants, ceux-là voulaient aussi avoir leur part du gâteau.

Jacques Cœur décida d’une règle très simple. « Je suis d’accord pour que vous fassiez un peu de commerce pour votre propre compte, mais vous me dîtes tout, exactement tout ». Et ainsi il gagna énormément, et ses capitaines lui furent d’une parfaite loyauté.

C’est une bonne règle de management !

Guy Marty – Et aussi un usage intelligent de la transparence. Il y a ici deux principes, qui d’ailleurs s’appliquent aux placements. L’assureur, l’agent immobilier, le banquier ou le conseiller :

  1. d’accord pour qu’ils gagnent leur vie
  2. si leur rémunération est parfaitement claire

 

L’histoire, pour le plaisir ou pour mieux comprendre le présent… Vous trouverez sur ce site de nombreuses anecdotes ou références historiques. 

En voici quelques exemples

Le conseil immobilier de Picasso

Immobilier et finance, même combat

Prix du logement, une histoire extraordinaire