Immobilier d’entreprise : baisse des volumes au 1T, mais des signes de reprise…

Les membres du groupement ImmoStat viennent de rendre publiques les dernières données trimestrielles des marchés de l’immobilier d’entreprise. Le volume des investissements et le niveau de la demande placée sont en forte baisse sur un an glissant.  Mais « un léger frémissement de l’activité est perceptible depuis février »….

La demande placée[1] de bureaux en Ile-de-France est en baisse de 30%. Selon Immostat[2], elle s’établit à 327 400 m² au 1er trimestre 2021. Contre 467 100 m² au 1er trimestre 2020. Mais ce repli, commentent les membre de ce groupement, s’expliquerait surtout par une opération exceptionnelle enregistrée l’an dernier[3].

Des signes de reprise de la demande

« Même si l’incertitude économique et sanitaire et la généralisation du télétravail continuent de peser sur le marché tertiaire francilien, un léger frémissement de l’activité est perceptible depuis le mois de février », considère d’ailleurs Grégoire de la Ferté, Executive Director Bureaux Ile-de-France chez CBRE. De fait, « le marché des grandes surfaces[4] se caractérise par un bon début d’année », renchérit Éric Siesse, Directeur Général Adjoint en charge du pôle Bureaux Location Île-de-France de BNP Paribas Real Estate Transaction France. Il totalise 115 000 m² pour 13 transactions. Contre 10 transactions seulement un an auparavant. Le marché des petites et moyennes surfaces[5] enregistre quant à lui « une baisse moins marquée que les trimestres précédents ».

L’attentisme des utilisateurs commence « à se dissoudre »

Le marché, en dépit de ces volumes encore en baisse, serait-il donc en phase de reprise ? « L’attentisme des utilisateurs, très prégnant en 2020, semble commencer à progressivement se dissoudre », estime CBRE. Pour preuve : l’offre immédiate de bureaux en Ile-de-France, en augmentation constante depuis le début de la crise sanitaire, marque le pas. Elle était de 3 787 000 m² au 31 mars 2021. Soit 30 % plus élevée qu’à la fin du 1er trimestre 2020. Comparée à la fin 2020, cette hausse n’est plus en revanche que de 3%. Le signe que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’engager dans des projets immobiliers. « Mais pour des surfaces plus restreintes », observe CBRE. C’est la conséquence d’une désormais plus forte hybridation des modes de travail.

Des investissements en baisse, mais qui restent dans la moyenne des dix dernières années

Mais aussi la preuve que « les entreprises ne se projettent pas dans une organisation sans bureaux », comme le pense Savills, un autre broker en immobilier. Côté investissement, la tendance reste néanmoins aussi pour l’heure baissière. 4,9 Md€ ont été investis en immobilier d’entreprise, en France, au 1T 2021. C’est 39% de moins qu’au 1T 2020. Un volume qu’il convient lui aussi de relativiser. En raison de transactions exceptionnelles menées durant les 3 premiers mois de l’année écoulée. Le 1er trimestre 2021 resterait de ce fait « en phase avec la moyenne des dix dernières années », estime BNP Paribas RE. Ce dernier souligne que le recul des transactions touche moins les bureaux (-28%) que d’autres secteurs immobiliers. Ceux de la logistique (-59%) et du commerce (-77%) sont en effet plus pénalisés. En raison de l’absence « de grands portefeuilles ».

Stabilité des taux de rendement

Côté rendement, enfin, les taux ont peu évolué au cours des derniers mois. Toujours selon BNP Paribas RE, les taux de rendement « prime » se situeraient respectivement à 3,80 % pour la logistique, à 3,15 % pour le commerce. Et à 2,70 % pour le bureau. Dans ce secteur, en Ile-de-France, et sur le segment des biens neufs ou restructurés, les loyers ont progressé de 1% sur un an. Mais sans tenir compte des mesures d’accompagnement. Qui représentaient, fin 2020, 20,8% du montant des loyers…

Frédéric Tixier


[1] Volume des transactions locatives et ventes à utilisateurs
[2] BNP Paribas Real Estate, CBRE, Cushman & Wakefield et JLL
[3] La transaction TOTAL sur la future tour The Link à La Défense sur près de 130 000 m²
[4] Plus de 5 000 m²
[5] Moins de 5 000 m²


Lire aussi

Bureaux en Ile-de-France : forte chute de la demande et des investissements confirmée en 2020

Des SCPI misent sur les bureaux à La Défense


A propos d’ImmoStat(i)

ImmoStat est un groupement d’intérêt économique (GIE) créé en 2001 par les principaux conseils en immobilier d’entreprise : BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield. Grâce à ses règles communes de traitement, le GIE ImmoStat restitue des informations harmonisées à ses membres et fournit des statistiques homogènes sur l’offre, la demande et les prix aux acteurs de l’immobilier, qu’ils soient utilisateurs ou investisseurs. Cette initiative originale renforce la lisibilité du marché et dote l’Ile-de-France d’un véritable organe de place qui contribue à son attractivité à l’international.

A propos de CBRE(i)

CBRE Group, société listée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise (en termes de chiffre d’affaires pour l’année 2019). La société emploie plus de 100 000 personnes (hors filiales) et sert les investisseurs et les occupants de biens immobiliers par l’intermédiaire de plus de 530 bureaux (hors filiales) dans le monde entier. CBRE offre une large gamme de services intégrés, notamment la gestion des installations, des transactions et des projets, la gestion immobilière, la gestion des investissements, l’évaluation et la valorisation, la location de biens immobiliers, le conseil stratégique, la vente de biens immobiliers, les services hypothécaires et les services de développement.

A propos de BNP Paribas Real Estate(i)

BNP Paribas Real Estate est un leader international de l’immobilier, offrant à ses clients une large gamme de services couvrant l’ensemble du cycle de vie d’un bien immobilier : Promotion, Transaction, Conseil, Expertise, Property Management et Investment Management. Avec 5 000 collaborateurs et en tant qu’entreprise « à guichet unique », BNP Paribas Real Estate accompagne propriétaires, locataires, investisseurs et collectivités grâce à son expertise locale, dans près de 30 pays (à travers ses implantations et son réseau d’alliances) en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. BNP Paribas Real Estate fait partie du groupe BNP Paribas, leader mondial de services financiers.

A propos de Savills(i)

Conseil international en immobilier coté à la Bourse de Londres, Savills possède un réseau de plus de 600 bureaux et associés et emploie plus de 39 000 employés à travers le monde. Savills propose une large gamme de services (conseil, gestion, transaction, expertise etc.) à ses clients du monde entier. Les employés de Savills associent l’esprit d’entreprise à une connaissance approfondie de leur secteur et proposent un service sur-mesure à leurs clients.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société